C’est la ruée vers les cuisines

|

Source de valeur et d’interêt, la cuisine revient en force dans la stratégie des enseignes généralistes. Mais tout le monde aura-t-il une part du gateau ? A lire dans LSA, jeudi 16 avril.

Comme tout ses concurrents, Ikéa renforce considérablement son offre en cuisines.
Comme tout ses concurrents, Ikéa renforce considérablement son offre en cuisines.© DR

Longtemps chasse gardée des spécialistes comme Mobalpa ou Schmidt, les cuisines intéressent de plus en plus les vendeurs de meubles et d’électroménager. Darty, Conforama et Ikea redoublent d’efforts autour de la catégorie avec des concepts ad hoc, pour plusieurs raisons. Les Français sont sous équipés par rapport à leurs voisins européens et les ventes pourraient doubler à en croire l’Institut de promotion et d’études de l’ameublement. Et plus prosaïquement, ce marché est l’un des rares à montrer des signes de résistance, pendant que les meubles déchantent. Sans pour autant les qualifier d’eldorado, les cuisines sont devenues un centre d’attraction, et d’interrogations.

Comment vont réagir les cuisinistes, attaqués de tous côtés ? Quelles sont les stratégies mises en œuvre par les grandes enseignes d’ameublement, qui ne peuvent pas toutes se positionner uniquement sur le prix, dans un métier ou le service est incontournable ? LSA apporte un éclairage sur ce dossier chaud des enseignes dans son prochain numéro, a paraître le 16 janvier.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine toute l'actualité des marchés, des distributeurs et des fabricants Bricolage, Jardinage et Ameublement.

Ne plus voir ce message