C'est terminé pour le vépéciste Quelle en Allemagne

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Le catalogue de VPC Quelle, propriété du groupe allemand Arcandor, est mis en liquidation judiciaire avec à la clef la suppression de 7000 emplois."Les efforts pour céder Quelle n'ont pas abouti", a dû reconnaître dans un communiqué lundi dans la soirée l'administrateur judiciaire.  Seules les activités de Quelle en Allemagne sont concernées, les filiales à l'étranger, majoritairement en Europe centrale et de l'est, devraient continuer à opérer. En 2007/08, Quelle avait réalisé un chiffre d'affaires de près de 3 milliards d'euros, là où le numéro un allemand de la VPC Otto affiche 15 milliards d'euros (chiffres 2006/07). Le groupe familial Otto va d'ailleurs rester seul sur la place dans le segment généraliste, puisque l'autre grand nom allemand du secteur, Neckermann, n'opère plus qu'une boutique en ligne. Après la fermeture de Quelle, première mesure concrète annoncée depuis septembre, c'est dorénavant le sort des grands magasins Karstadt toujours propriété de Arcandor, qui suscite le plus d'interrogations. Quant aux autres marques de VPC d'Arcandor, les vêtements pour enfants (VertBaudet Allemagne), ceux pour femmes mûres (Madeleine) ou encore la mode en fibres naturelles pour écolos (Hess Natur), elles continuent leur activité de manière autonome.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA