C-mescourses passe sous l'aile de Casino Supermarchés

Déjà en charge de la proximité et des supermarchés, Jean-Brice Hernu prend la direction du supermarché en ligne du groupe stéphanois. Objectif : développer les synergies entre internet et magasins.
Partager
C-mescourses, le supermarché en ligne du groupe Casino vient d'étrenner discrètement une nouvelle version. Celle-ci bénéficie d'une présentation plus aérée et, surtout, d'un fonctionnement simplifié. L'obligation d'inscription préalable à toute commande a en particulier été supprimée, tandis que les temps de réponse et d'accès au site ont été réduits. Certaines lacunes - en matière de photos de produits par exemple - ont par ailleurs été comblées. Le site s'apprête également à lancer une campagne de publicité sur Paris, qui devrait débuter mi-novembre. Un toilettage en règle qui permettra à C-mescourses, qui, depuis son lancement il y a un an et demi s'est « construit en marchant », d'aborder une nouvelle étape de son existence : celle de l'exploitation commerciale.

C-mescourses sort en effet de la phase expérimentale. Le supermarché en ligne du groupe Casino vient de s'émanciper de Casino Entreprise, « l'incubateur » du distributeur stéphanois, pour être rattaché à la branche supermarchés de Casino. Même chose pour C-macave et C-mesvacances.

François Véron, le patron de Casino Entreprise qui s'était occupé de l'éclosion des trois sites (et qui reste à son poste, contrairement à certaines rumeurs), a passé le flambeau à Jean-Brice Hernu, responsable de la proximité et des supermarchés du groupe. Casino s'oriente ainsi vers une stratégie d'exploitation des synergies entre les points de vente et l'internet. Le but étant de réduire les coûts. La possibilité de recourir, au moins en partie, au picking en magasins fait partie des pistes étudiées. C-mescourses exploite deux entrepôts, en région parisienne et lyonnaise, mais expérimente aussi le prélèvement des marchandises dans les points de vente de Pau et Biarritz.

S'il est plutôt bon signe pour l'avenir du site, le rattachement de C-mescourses aux supermarchés Casino laisse planer une inconnue sur l'avenir du rapprochement avec Télémarket, le site du groupe Galeries Lafayette, que Jean-Brice Hernu sera aussi chargé d'examiner. Selon plusieurs sources, ce projet reste nébuleux et n'aurait pas beaucoup évolué depuis la prise de 15 % du capital de Télémarket par Casino en mai dernier Pour autant, le scénario qui verrait C-mescourses utiliser la toute nouvelle plate-forme parisienne de Télémarket, qui entrera bientôt en service, tout en jouant sur les synergies avec les magasins Casino en province, « n'est pas idiot », indique un proche du dossier. En tout cas, cette réorganisation « mûrement réfléchie » vise à rentabiliser dans les dix-huit mois l'activité e-commerce alimentaire du groupe.

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS

Tous les événements

Les formations LSA CONSO

Toutes les formations

LES SERVICES DE LSA CONSO

Trouvez les entreprises de la conso qui recrutent des talents

Harry Hope

Comptable Mid-Level (H/F)

Harry Hope - 03/02/2023 - CDI - Thionville

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par
LSA

Les réseaux de Franchises à suivre

ZESTIA

ZESTIA

L’immobilier comme vous ne l’avez jamais vécu.

+ 2600 franchises référencées

Tout voir
Proposé par
Toute la Franchise

ARTICLES LES PLUS LUS