Marchés

CADEAUX DES GRANDSDES IDEES DANS TOUS LES SENS

|

Le GPS sera LE cadeau de ce Noël. Les coffrets de série télé devraient aussi être nombreux au pied du sapin. Le cadeau dématérialisé,qui permet de partir en week-end ou de faire une activité de loisir, est aussi en pleine ascension.

Dès qu'il s'agit de déposer des cadeaux pour les grands au pied du sapin, l'univers de l'électronique grand public est au rendez-vous. Il y a eu le Noël de l'appareil photo numérique, celui du lecteur de DVD, celui du MP3... 2006 devrait être celui du GPS. « Les prix ont suffisamment baissés pour que cet équipement se démocratise », indique-t-on chez Médion. Les premiers prix démarrent à 200 E, voire un peu moins. GfK estime qu'un million d'exemplaires pourraient être vendus cette année, contre 500 000 en 2005.

L'électronique scintille

Dans la hotte du Père Noël, on trouvera aussi les téléviseurs. « La Coupe du monde de football a eu des effets très forts sur les ventes. Et les fêtes de fin d'année s'annoncent prometteuses », prévient Philippe Citroën, directeur marketing de Sony. GfK prévoit de finir l'année à plus de 5 millions d'exemplaires vendus dont 2,5 millions d'écrans plats LCD et 500 000 de plasma. Les ventes d'ordinateurs - notamment les portables - devraient être aussi portés par les fêtes. Tous les marchés émergents de cet univers profitent des achats de la phase d'acquisition et quand la maturité est en ligne de mire, un autre arrive. C'est le cas des disques durs externes devenus nécessaires avec le développement des photos numériques et du téléchargement qui demandent de la capacité de stockage accrue. D'autant que des marques qui en fabriquent, comme Western Digital ou Seagate, font des efforts sur le design de ces produits. Ils entreront en concurrence dans le budget des familles avec les deux consoles de jeux vidéo portables Sony PSP et Nitendo DS ainsi que la console de salon de Nintendo Wii. À plus petits prix, le lecteur MP3 fera encore parti des cadeaux, mais sera en compétition avec les DVD. Bien que les ventes de ces derniers s'effondrent, quelques succès sont à prévoir en décembre (LSA n° 1967). Selon l'étude de Deloitte sur les intentions d'achat, le premier cadeau souhaité reste un CD ou DVD. Suivi du livre, des vêtements et des parfums ou des cosmétiques.

Glamour et plein air

En beauté, le glamour semble la tendance. L'heure est à la profusion des paillettes et de l'or, à l'image des coffrets Belle de Sonia Rykiel, Enchanting de Céline Dion (Coty) ou Jardins de Noël d'Yves Rocher. Derrière les parfums, le chèque-cadeaux se hisse en 5e position des attentes. Et sur ce cadeau, l'offre ne cesse de se développer. Weekendesk, qui avait initié le mouvement des coffrets-cadeaux de nuits d'hôtel ou d'activités de loisirs, en a vendu 300 000 l'an dernier et sort un nouveau coffret sur le thème du golf. Cette idée du coffret cadeau est adoptée cette année par l'enseigne de caviste Nicolas qui propose des échantillons de dégustation de vins ou de champagne avant de choisir une bouteille de son breuvage préféré (lire p. 81). Il sera dur de ne pas trouver un cadeau à sa convenance cette année.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter