Café : JAB met la main sur Keurig Green Mountain

|

La famille Reimann a annoncé l’acquisition du spécialiste américain du café en dosettes, la société Keurig Green Mountain.

La famille Reimann veut s’imposer dans le commerce mondial du café.
La famille Reimann veut s’imposer dans le commerce mondial du café.© pixelliebe - Fotolia

JAB, la holding d’investissement du groupe familial allemand Reimann, a lancé une OPA de près de 14 milliards de dollars (12,8 milliards d'euros) sur l’Américain Keurig Green Mountain, spécialiste des machines à café et dosettes connues sous le nom de K-Cup. Le prix fixé à 92 dollars par action offre aux actionnaires une prime de 78 % par rapport à la dernière cotation de Keurig, vendredi 4 décembre. Coca-Cola, le principal actionnaire de Keurig avec 17,4% des parts, s'est déclaré favorable à l'opération, qui a été approuvée à l'unanimité par le conseil d'administration de Keurig et devrait aboutir au premier trimestre 2016.

Un challenger pour Nestlé

C’est une nouvelle brique à l’empire du café développé par JAB. En 2013, la holding avait racheté le producteur néerlandais de café DE Master Blenders 1753 (Maison du café, L’Or ou Senseo) pour 7,5 milliards de dollars. Un an plus tard, elle a créé un poids lourd du café nommé Jacobs Douwe Egberts avec des actifs de l’Américain Mondelez (Café Grand-Mère, Jacques Vabre, Douwe Egberts, Jacob...), basé aux Pays-Bas et réalisant près de 5 milliards d’euros de chiffre d’affaires. L’acquisition de Keurig permet à JAB de doubler de taille dans l’industrie, et d’utiliser les technologies de machines et de dosettes pour ses marques et dans ses chaînes de café en Europe (Espresso House) et surtout aux Etats-Unis (Peet’s Coffee & Tea et Caribou Coffee) où la présence de Nestlé est encore limitée.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Nos formations