Café: Lavazza ne rachètera pas finalement Carte Noire

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Le fabricant italien de café, Lavazza aurait finalement renoncé à acheter la marque Carte Noire, faute d'entente sur le prix avec son propriétaire Jacobs Douwe Egberts, révèle le Figaro.    

Le prix de Carte Noire, fixé à 1,2 milliard d'euros est à l'origine de la fin du projet de rachat par Lavazza
Le prix de Carte Noire, fixé à 1,2 milliard d'euros est à l'origine de la fin du projet de rachat par Lavazza © dr

Finalement, Carte Noire ne tombera pas dans le giron de Lavazza. Selon le Figaro, le fabricant italien, qui disposait d'une droit de priorité jusqu'au 1er juillet pour racheter à DEMB la marque Carte Noire, leader du marché du café en France, a jeté l'éponge faute d'entente sur le prix. Son propriétaire Jacobs Douwe Egberts (JDE) espèrant en retirer 1,2 milliard d'euros.   

Une vente exigée par Bruxelles

Retour à la case départ donc dans le processus de vente de Carte Noire et de son usine de Lavérune, près de Montpellier. Une vente exigée par Bruxelles pour valider le projet de fusion annoncé en mai 2014 entre les activités café de l'américain Mondelez et le néerlandais Douwe Egberts Master Blenders (DEMB).  

De vastes ambitions à l'international 

Et statu quo donc pour Lavazza, qui espèrait avec le rachat de Carte Noire s'offrir une place de choix sur le marché français du café et qui nourrit plus globalement de vastes ambitions à l'international. Retrouvez ici l'interview de Giuseppe Lavazza, vice-président du groupe éponyme.   

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA