Café : Lobodis veut devenir le numéro un du Pure Origine

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Le torréfacteur breton Lobodis annonce une nouvelle stratégie de développement. Il élargit son offre, change d’identité visuelle et déploie une démarche filière responsable innovante.

Nouvelle identité visuelle pour les cafés Lobodis
Nouvelle identité visuelle pour les cafés Lobodis

La PME spécialisée dans le café a annoncé un plan de développement offensif pour 2016. Avec une offre élargie par la commercialisation de 4 nouvelles origines premium : Brésil, Papouasie, Tanzanie et Colombie, soit 12 nouvelles références en moulu, en grains et en capsules qui seront habillées d’un nouveau packaging. Entièrement revisité, le nouvel emballage arbore désormais un look épuré avec les visages souriants de producteurs sur fond blanc. Le logo Lobodis est placé au centre et les valeurs de la marque rappelées : "engagé, solidaire, équitable, juste", avec pour chaque origine une touche de couleur destinée à dynamiser un packaging qui sera généralisé à toute la gamme au mois d’octobre. Sa force de vente sera également renforcée avec l’intégration de 8 personnes en 2016 qui viendront en soutien des agences commerciales, notamment pour aider à clarifier l’offre des enseignes. Sans oublier une campagne d’affichage nationale à la rentrée 2016 sur le réseau Clear Channel avec 3983 faces imprimées. "Nous voulons devenir la marque nationale référente sur le segment pure origine, prévient Franck Delalande, directeur général de Lobodis. Ces évolutions doivent nous aider à conquérir un public plus large et le fidéliser". La marque arrive aujourd'hui en deuxième position derrière Jacques Vabre sur un segment qui représente environ 10% du café torréfié en volume, soit 9300 tonnes.

Des engagements responsables exigeants

La PME bretonne, déjà très impliquée dans l’insertion des personnes handicapées, a décidé de s’engager encore plus avant dans sa politique sociétale en en structurant une nouvelle démarche responsable. "Nous voulons revisiter la filière café à travers la mise en place d’un écosystème répondant à 5 enjeux transversaux : Ethique et respect des personnes dans les pratiques, Respect de l’environnement et optimisation des ressources naturelles, Pérennisation de l’activité caféière, Valorisation des produits et des savoir-­faire, Développement des territoires et des circuits courts", reprend Franck Delalande. Une démarche baptisée "Act&Respect" qui va au-delà des exigences des principaux labels produits. A cet effet, Lobodis a imaginé une charte basée sur des critères obligatoires et de progrès. La mise en conformité pour les producteurs et partenaires s’établira de façon progressive sur trois ans avec un plan de développement adapté, de l’accompagnement et un rapport annuel pour faire état des progrès réalisés. Cette démarche concerne 14 pays et 35 producteurs. Elle sera expliquée sur les packagings avec la possibilité pour les consommateurs  via un flash code d’établir un contact direct avec les producteurs. Avec comme objectif de faire rimer performance économique et démarche sociétale puisque la filiale de Cafés Richard, qui a réalisé en 2015 un chiffre d’affaires de 10,5 millions en hausse de 5%,vise une croissance de 7 à 8% par an sur les trois prochaines années.

1 commentaire

Brandenburger

19/02/2017 09h03 - Brandenburger

Bravo ! Continuez , votre café est excellent, ( meilleur que Nespresso ) j'adore !!!!

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA