Marchés

Calor et Philips facilitent le nettoyage du calcaire

|

stratégie - Coïncidence ? Les deux leaders des centrales vapeur lancent un système automatique qui dispense les clients du nettoyage du calcaire.

Le calcaire, ennemi numéro un des centrales vapeur, a du souci à se faire. À quelques jours d'intervalle, les deux premiers intervenants des centrales vapeur ont décidé de partir en guerre contre ce « fauteur » de pannes.

« Compliqué, récurrent et pénible, le nettoyage du calcaire sur ce type d'appareils est le souci premier des consommateurs », explique Benjamin Bottard, chef de produits confort de la maison Philips. « Or, poursuit Virginie Thouzeau , chef de produits soin du linge Calor (numéro un du petit électroménager, avec 42 % du marché en valeur), le calcaire diminue les performances et augmente considérablement les risques de panne, pouvant créer à terme une insatisfaction dommageable pour la marque ».

Après avoir travaillé sur l'amélioration des caractéristiques techniques et sur le confort du repassage (compacité...), les fabricants entendent prolonger la durée de vie du produit et, in fine, garantir aux clients un investissement financier, qui tend à augmenter avec l'essor des centrales à autonomie illimitée (180 à 350 E).

 

Créer de la valeur

Chacun a développé ses propres armes. Philips propose un système automatique (toutes les quatre semaines) et rapide (deux minutes), qui propulse l'eau du réservoir dans la chaudière et décolle les particules de calcaire pour les évacuer vers un compartiment dédié. Il suffit ensuite de détacher le bac de détartrage et de vider l'eau chargée en calcaire. De son côté, Calor a développé un collecteur directement intégré dans la cuve, qui récupère par un phénomène physique le calcaire lors de la phase d'ébullition de l'eau. Au bout de dix utilisations, le client, alerté par un voyant, n'a plus qu'à retirer la tige et à la passer sous l'eau.

Commercialisés tous deux à partir d'avril, juste avant la fête des Mères, ces systèmes sont positionnés moyen-haut de gamme (entre 270 et 350 E pour Calor, 300 E pour Philips). Les marques entendent générer de la valeur sur un marché en croissance de 5 %, mais touché aussi par l'érosion du prix de vente moyen.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message