Camaïeu veut faire venir ses clients web en magasins

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Camaïeu met en place le retrait en magasins des commandes passées sur le site internet.

Le web, c’est bien. Le web qui permet, malgré tout, de continuer à faire venir ses clients dans ses magasins, c’est mieux… Camaïeu, lancé en 2009 dans l’aventure du e-commerce avec une intéressante cabine virtuelle, entend maintenant faire bénéficier ses magasins de l’afflux de visiteurs venant sur son site.

4 jours

Ainsi, à compter du 18 février 2013, Camaïeu proposera le retrait des commandes effectuées sur son site dans l’une de ses 650 boutiques. Soit les vertus du si fameux « web to store » exploitées à plein… Les articles commandés seront récupérables dans un délai de quatre jours. Et les frais de port seront gratuits à partir de 30 euros d'achats. A titre de comparaison, une commande supérieure à ce montant entraîne un surcoût de 3,50 euros pour une livraison en point relais et de 6 euros pour une livraison via La Poste.

 

1 commentaire

Claude Nahon

15/02/2013 12h31 - Claude Nahon

Bon exemple d'une mise en application d'une stratégie "web-to-store"! Non seulement le service est économique pour le consommateur, gage de satisfaction, mais permet également au distributeur de générer du trafic dans ses points de vente. Un trafic sur lequel il faudra ensuite capitaliser… A suivre!

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA