Canard-Duchêne va replanter 20 000 arbres

|

La marque de champagne abandonne les modèles « sleevés » de fin d’année pour une bouteille qui sensibilise les consommateurs à la reforestation.

Les bouteilles, vendues 27 €, ont un QR Code sur l’étiquette qui expliquera la démarche de la marque.
Les bouteilles, vendues 27 €, ont un QR Code sur l’étiquette qui expliquera la démarche de la marque.© © Canard-Duchêne

La forêt ? Elle est essentielle pour lutter contre le réchauffement climatique, notamment en piégeant le carbone atmosphérique. Les scientifiques ont calculé qu’à l’échelle mondiale, entre 10 et 15 % du CO2 est absorbé par les forêts, toutes essences d’arbres confondues. Reste qu’en France comme ailleurs, celles-ci ont besoin d’être entretenues et replantées pour résister aux dangers. « 50 % des forêts européennes seront exposées à des risques de feux d’ici à 2050. Et 40 % des essences d’arbres sont menacées d’extinction », détaille Lucie Deligny, directrice marketing de Canard-Duchêne (groupe Thiénot). Cette maison de champagne, installée sur la montagne de Reims, à Ludes (51), est entourée de vignes et de forêts, ce qui explique la sensibilité des salariés pour la nature et l’environnement. Traditionnellement, la marque proposait pour les fêtes de fin d’année une bouteille « sleevée », avec un fourreau de plastique qui épouse la forme du contenant en verre. « Nous avons décidé d’arrêter les sleeves parce qu’ils sont en plastique et qu’ils perturbent le recyclage du verre, souligne ainsi Lucie Deligny. Nous voulions verser le budget que nous avions l’habitude d’allouer au “sleevage” de nos cuvées de fin d’année à une cause engagée. Nous avons naturellement choisi Reforest’Action pour planter des arbres. »

 

Un engagement « progressif et imparfait »

Créé en 2010, Reforest’Action, certifié B Corp, permet aux entreprises et aux particuliers de planter des arbres et cible les endroits qui en ont particulièrement besoin. Les équipes de Canard-Duchêne ont souhaité que les projets financés soient locaux. Reforest’Action a donc soumis à la maison champenoise un premier projet, portant sur 20 000 arbres, à Janvry (51). Les bouteilles « engagées » arriveront bientôt en magasin. Elles se distinguent par un QR Code. Quand le consommateur le scannera, il en saura un peu plus sur la démarche de Canard-Duchêne. Cette initiative qui, à l’origine, ne devait concerner que les bouteilles en édition limitée, durera au-delà de la fin d’année. En effet, plusieurs enseignes, séduites par l’idée, ont décidé de référencer ce champagne brut – 45 % de pinot noir, 30 % de chardonnay et 25 % de pinot meunier – en fond de rayon. « Aujourd’hui, notre engagement est sincère, progressif et imparfait. Comme toute la filière, nous sommes en action », assure Laurent Fédou, le chef de caves de Canard-Duchêne.

À noter que la marque fait partie du top 5 du champagne en GMS (5,4 % de part de marché en volume, à + 22,3 %, CAM au 12 septembre 2021, en HM +SM, source : Iri, origine fabricant) et est leader des champagnes bio avec 47 % de PDM. Canard-Duchêne est en effet pionnier en la matière. Sa première cuvée AB est sortie en 2009. ??? Sylvie Leboulenger

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2675

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Eaux, sodas, jus, bières, vins, liqueurs et spiritueux : chaque semaine recevez les dernières infos et nouveautés du rayon Boissons.

Ne plus voir ce message