Candia perd 25 millions et prévoit la fermeture de trois usines, voire plus

|

RÉSULTAT Selon des informations de l’Usine nouvelle, Candia (Sodiaal) a affiché 25 millions d’euros de pertes en 2012, ce qui explique la nécessité de fermer trois usines de lait de transformation comme annoncé en novembre et d’autres pourraient suivre.

sodiaal Candia

La crise laitière a bel et bien des conséquences sociales. Le directeur de développement coopératif de Candia, Frédéric Chausson, a révélé à l’Usine nouvelle que la société affiche une perte de 25 millions d’euros, qu’il attribue à l’impossibilité de passer des hausses de tarifs à la distribution, et estime que les hausses annoncées lundi sont insuffisantes.

Arrêter la collecte

“Elles ne permettent pas de restaurer les marges dégradées des transformateurs depuis deux ans. En 2012, Candia a perdu 25 millions d’euros. Il faut arrêter de penser que les transformateurs s’en mettent plein les poches. C’est faux !”, lance-t-il. Pour lui, il faudrait que la hausse des prix d’achats des distributeurs atteigne “une dizaine de centimes d’euros par litre, par rapport au point bas de 2012”. “Si nous n’obtenons pas de hausses de prix suffisantes, nous serons obligés d’arrêter d’autres usines et la collecte de lait”. Sodiaal-Candia est l’un des trois grands acteurs du lait de consommation en France, avec Lactalis et le Glac.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l’essentiel de l’actualité des marchés, des distributeurs et des fournisseurs de produits alimentaires.

Ne plus voir ce message