Carburant à prix coûtant: Carrefour en vendra jusqu’au 17 novembre, Leclerc jusqu’au 30

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Alors que la hausse du prix des carburants fait débat et inquiète les Français, Carrefour et Leclerc rivalisent d’annonces. Carrefour vendra du carburant à prix coûtant jusqu’au 17 novembre, alors que Leclerc prolonge son opération jusqu’au 30 du mois.

Les deux distributeurs se sont opportunément positionnés sur la thématique du pouvoir d'achat avec leurs opérations de carburant à prix coûtant.
Les deux distributeurs se sont opportunément positionnés sur la thématique du pouvoir d'achat avec leurs opérations de carburant à prix coûtant.

Le prix du carburant est devenu une question sensible depuis quelques jours dans le sillage de la hausse des taxes sur l’essence ou le gasoil. De quoi inciter les distributeurs soucieux du pouvoir d’achat à s’emparer du sujet, quitte à rivaliser d’annonces. Le 1er novembre, les centres E.Leclerc annonçaient la vente de carburant à prix coûtant du 2 au 4 novembre dans l’ensemble des stations de l’enseigne. Certains magasins décidaient même de poursuivre l’opération jusqu’à la fin du mois. Et finalement, Leclerc vient d’annoncer ce lundi que la vente à prix coûtant était prolongée au 30 novembre pour la totalité de son réseau, soit 684 stations-service (liste disponible ici). Une rallonge qui a certainement été motivée par la décision de Carrefour, qui n'a pas tardé à prendre la roue de Leclerc.

Car dimanche 4 septembre, Alexandre Bompard, par un tweet, laissant entendre que Carrefour allait "se mobiliser pour le pouvoir d’achat des Français". Quelques heures après le distributeur annonçait le lancement des Jours Carburants, synonymes de "deux semaines exceptionnelles de carburants vendus à prix coûtant", du 5 au 17 novembre dans le réseau des hypermarchés. La liste complète des stations-services participant à l’opération est disponible sur le site carrefour.fr.

Et chacun de dégainer ses arguments. "Le carburant et le pouvoir d'achat (sont) un combat historique d'E.Leclerc" affirme l’enseigne dans un communiqué. De son côté, Carrefour indique que "dans un contexte de tension forte sur le pouvoir d’achat des ménages, les hypermarchés du groupe Carrefour se mobilisent pour le porte-monnaie des Français" et "poursuivent ainsi leur combat pour la démocratisation de la consommation et l’accessibilité des produits et services essentiels pour leurs clients". Quoi de mieux que de vendre du carburant à prix coûtant pour s’offrir (ou améliorer) une bonne image prix ?

La bataille autour du carburant : morceaux choisis sur Twitter :

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA