Carlsberg va bien en Asie et en Europe de l'Est

© Carlsberg

Le brasseur danois Carlsberg, numéro quatre du secteur au niveau mondial, annonce un bénéfice en hausse hors exceptionnel, tiré par des bonnes ventes de bières en Asie et en Europe de l'Est, et s'est dit sur la bonne voie pour atteindre son objectif de +20% de bénéfices en 2011. Entre janvier et mars, Carlsberg a dégagé un bénéfice net de 23,2 millions d'euros. Le chiffre d'affaires, traditionnellement faible au premier trimestre, a progressé de 14% à 12,5 milliards de couronnes, tandis que les volumes ont augmenté à 23,3 millions d'hectolitres. L'Europe de l'Ouest a décliné (-3%, 9,4 millions d'hectolitres), mais la baisse a été compensée par les hausses en Europe de l'Est (+28%, 9,3 millions d'hectolitres) et en Asie (+15%, 4,6 millions d'hectolitres). Marché crucial pour le Danois, la Russie, où Carlsberg est présent via sa marque Baltika, a renoué avec la croissance (+1%), après une hausse des taxes qui avait fait chuter la consommation.

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Eaux, sodas, jus, bières, vins, liqueurs et spiritueux : chaque semaine recevez les dernières infos et nouveautés du rayon Boissons.

Ne plus voir ce message