Carmila lance une augmentation de capital pour accompagner un vaste plan de développement

|

CARMILA Carmila, la foncière créée en 2014 par Carrefour et de grands investisseurs institutionnels en vue de transformer et valoriser les centres commerciaux attenants aux magasins Carrefour rassemble 205 centres commerciaux en France, Espagne et Italie. Et lance une augmentation de capital d’un montant de plus de 550 millions d'euros. Afin de financer un plan de développement sur la période 2017-2020, comptant notamment 37 projets d’extensions.

L’extension-rénovation du centre commercial BAB2 à Biarritz fait partie des opérations emblématiques de Carmila, récemment livrées. Un programme de 37 projets (34 extensions en France et 3 en Italie) représentant 1,5 milliards d’euros d’investissement est lancé jusqu’en 2020.
L’extension-rénovation du centre commercial BAB2 à Biarritz fait partie des opérations emblématiques de Carmila, récemment livrées. Un programme de 37 projets (34 extensions en France et 3 en Italie) représentant 1,5 milliards d’euros d’investissement est lancé jusqu’en 2020.

C’est une foncière "aux planètes bien alignées" qu’a décrit dans tous ses détails, Jacques Ehrmann, Président Directeur-Général de Carmila, et son équipe, ce lundi 26 juin 2017, lors de la conférence annonçant à Paris le lancement d’une augmentation de capital d’un montant d’environ 557 millions d'euros. De quoi accompagner le plan de développement de la société créée le 16 avril 2014 par Carrefour et de grands investisseurs institutionnels en vue de transformer et valoriser les centres commerciaux attenants aux magasins Carrefour en France, Espagne et Italie. Et qui a depuis rassemblé 205 centres commerciaux sur ces trois pays, "dans la plupart des cas leaders sur leur zone de chalandise", valorisés à 5,4 milliards d’euros au 31 mars 2017. Cette opération accompagne, en même temps, la fusion préalable des sociétés Cardety et Carmila, réalisée le 12 juin 2017. Rappelons qu’auparavant Carmila rassemblait 194 centres commerciaux attenants aux hypermarchés Carrefour du parc. Tandis que Cardety - précédemment dénommée Carrefour Property Development - était focalisée sur le développement, l’acquisition et la gestion de parcs d’activités commerciales et de lots de galeries marchandes. Le nouvel ensemble dénommé Carmila se hisse en troisième foncière de commerce cotée en Europe continentale (NDLR : derrière Unibail-Rodamco et Klépierre).

Créer une nouvelle génération de centres commerciaux

Cette augmentation de capital est destinée à financer "le plan de développement 2017-2020 de la société et notamment un programme de 37 projets d’extensions, des acquisitions ciblées et le déploiement d’une stratégie marketing et digitale innovante et unique visant à accompagner ses commerçants dans le développement de leur chiffre d’affaires et de leur activité" indique le communiqué de Carmila. "Nous souhaitons permettre à de nouveaux actionnaires de nous rejoindre pour investir dans la transformation de nos centres commerciaux, menée conjointement avec le Groupe Carrefour par le biais d’un partenariat synergique et créateur de valeur pour les deux groupes, appuie Jacques Ehrmann. Notre ambition est de créer une nouvelle génération de centres commerciaux en s’appuyant sur une stratégie marketing et digitale unique et de faire de Carmila un acteur majeur des centres commerciaux en Europe". Le principe de l’augmentation de capital a été approuvé par le conseil d’administration de Carmila du 23 juin 2017. Le montant "pouvant être porté à 632 millions d’euros environ, en cas d’exercice de la totalité de l’option de surallocation".

Le calendrier des extensions

Fin 2017, au terme d’un investissement de 350 millions d’euros depuis 2014, 100% des actifs en portefeuille auront été rénovés autour de l’identité «Un Air de Famille». Avec des effets tangibles sur leur performance puisque "Carmila enregistre une hausse de 2,2 points de trafic pour les centres commerciaux, et de 1,4 points pour leurs chiffres d’affaires, soit le delta de performance observé entre janvier 2014 et septembre 2016 pour les centres rénovés par rapport à ceux qui ne l’avaient pas encore été". Un autre grand pilier de développement est le programme d’extension riche de 37 projets (34 en France et 3 en Italie) représentant 1,5 milliards d’euros d’investissement. Dont 21 permis de construire obtenus. Ce qui place ce programme "parmi les plus grands pipelines en Europe". Nevers, Bourges et BAB2 à Biarritz ayant été livrés en 2016, pas moins de 11 ouvertures sont annoncées en 2017, dont Saint-Brieux, Pau Lescar, Mâcon, Rambouillet et Vannes. Neuf projets suivront en 2018, dont Athis-Mons, Rennes, Nantes Beaujoire, Evreux, Besançon et Orléans-Saran. Puis en 2019 et années suivantes 17 opérations sont encore programmées, dont Nice Lingostière, Antibes et Montesson.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez tous les quinze jours l’actualité des centres commerciaux et foncières, surfaces commerciales, artères commerçantes et centres-villes.

Ne plus voir ce message