Carrefour abandonne son projet d'une prime controversée contre l'absentéisme

|
Carrefour

Carrefour abandonne son projet de prime collective contre l'absentéisme, à l'origine d'une mobilisation des salariés fin avril, et a proposé un coup de pouce supplémentaire en matière de rémunération.  Le syndicat CFDT avait appelé mi-avril à des débrayages pour dénoncer un projet de prime contre l'absentéisme, qui aurait été de 100 euros bruts et visait à récompenser collectivement les salariés d'un magasin. "La direction avançait que cette prime évitait de cibler des individus, mais nous pensons que cela aurait été le contraire, qu'il y avait un risque de chasse aux sorcières", a commenté Michel Enguelz, délégué central FO, premier syndicat de l'entreprise. Pour le délégué, "le dossier de l'absentéisme reviendra sur la table, car il y a des établissements avec un taux supérieur à 10%. Réduire l'absentéisme est une nécessité, ne serait-ce que pour les conditions de travail des présents."

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message