Carrefour affiche de bons résultats 2014 grâce à la France et au Brésil

Le groupe Carrefour a publié le 16 janvier de bons résultats pour le quatrième trimestre et l’année 2014. La France confirme les bonnes performances aperçues dans les parts de marché.

Georges Plassat, président du Groupe Carrefour
Georges Plassat, président du Groupe Carrefour© © Pierre Vassal

Le groupe Carrefour vient de publier de bons résultats pour le quatrième trimestre et l’année 2014. Le chiffre d’affaires a atteint 84 milliards d’euros sur l’année, soit une croissance organique de 3,9 %. La France confirme les bonnes performances aperçues dans les parts de marché avec une hausse de 1,2 % du chiffre d’affaires organique (39,67 milliards d’euros TTC).

"Tous les formats sont en croissance pour la deuxième année consécutive", s’est félicité Pierre-Jean Sivignon, directeur financier du groupe. La hausse provient de la progression des ventes à magasins comparables dans ses réseaux de supers (+ 1,6 %) et de proximité (+ 6,6 %), les hypers restants stables (-0,1 %).

L'international tiré par le Brésil

A l’international, la croissance à comparable est de 4 %, où l’Amérique latine (15,5 Mrds€, +14,3 %) compense les revers des autres marchés. Au quatrième trimestre, le Brésil a connu une progression des ventes de 10,4 % à surface comparable. Les autres pays européens ont réussi à se stabiliser sur la même période (+0,9 % en Espagne, + 0,4 % en Belgique, -1,7 % en Italie). L’Asie, Chine en tête, reste un marché difficile avec un recul de 1,8 % des ventes totales, atténué par l’expansion du réseau.

Voici les extraits marquants du communiqué du Groupe Carrefour daté du 16 janvier 2015

Le quatrième trimestre 2014 de Carrefour

Le volume d’affaires sous enseigne avec essence sur l’année 2014 s’élève à 100,5 Md€, en hausse de 3,1% à changes constants. Au quatrième trimestre 2014, il s’élève à 27,0 Md€, en hausse de 3,9% à changes constants.

Carrefour en France : les résultats annuels 2014

En 2014, la France enregistre une croissance organique de +1,2%, sur une base de comparaison déjà en hausse de +1,3% en 2013. Tous les formats sont en croissance organique pour la deuxième année consécutive.

Carrefour à l'international : les résultats annuel en 2014

Les ventes à l’international sont en hausse de +5,9% en organique en 2014. Pour la première fois en six ans, les ventes en Europe sont quasiment stables. Avec une hausse de +18,1%, l’Amérique latine enregistre une très forte progression, le Brésil poursuivant sa croissance avec une hausse organique de +11,9%. En Asie, les ventes organiques baissent de -1,8%.

 

LA FRANCE (Quatrième trimestre 2014)

Au quatrième trimestre, la France enregistre une nouvelle croissance organique de +1,0% sur une base de comparaison élevée (+1,7%), en dépit d’un automne exceptionnellement doux.
Les ventes des hypermarchés sont en baisse de -0,7% en organique et de -0,6% à magasins comparables. Les ventes alimentaires sont de nouveau en croissance, pour la troisième année consécutive. Les ventes non-alimentaires résistent bien.
Le chiffre d’affaires des supermarchés est en hausse de +1,9% en organique. Les ventes en comparable sont en hausse de +2,6% sur une base particulièrement élevée (+3,2%).
Les magasins de proximité et les autres formats confirment leur dynamisme avec une hausse de +7,5% en organique.

 

 

L'international (qUATRIÈME TRIMESTRE 2014)

Les ventes organiques à l’international progressent de +6,6% (+4,7% en comparable). L’effet calendaire est neutre ce trimestre et l’impact de changes est de -2,3%.

 

Evolution des ventes TTC de l’année 2014
Le chiffre d’affaires du Groupe s’établit à 83 999 M€. L’effet de changes est de -3,3% et l’impact de la variation des prix de l’essence est de -1,0%, dont -1,4% en France. L’effet calendaire est neutre

 

Dans les Autres pays d’Europe, les ventes organiques sont en hausse de +0,4%.
En comparable, les ventes sont en hausse de +0,9% en Espagne sur une base déjà positive au quatrième trimestre 2013.
La tendance s’améliore en Italie où les ventes en comparable sont en baisse de -1,7%. Elles progressent une nouvelle fois de +0,4% en Belgique. Elles sont également en hausse en Pologne et en Roumanie.
Les ventes organiques en Amérique latine sont en hausse de +20,5%. L’effet des taux de change s’élève à -9,5% du fait de la dépréciation du real brésilien et du peso argentin par rapport à l’euro. Au Brésil, les ventes organiques sont en hausse de +15,9% (+10,4% en comparable) sur une base de comparaison déjà élevée de +6,8%. Tous les formats enregistrent une progression remarquable. L’Argentine voit ses ventes organiques progresser de +33,5%, dont +30,7% en comparable.
L’expansion en Asie se poursuit et contribue à hauteur de +1,8% à l’évolution des ventes. Au total, les ventes organiques sont en retrait de -4,7% sur une base de comparaison positive. L’effet des taux de change s’élève à +7,0% ce trimestre.
En Chine, l’expansion génère une croissance de +2,5% et les ventes organiques reculent de -5,3% dans un contexte continu de frugalité de la consommation. A Taiwan, les ventes organiques sont en diminution de -2,5% (-1,4% en comparable).
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres