Carrefour agrandit sa plate-forme non-alimentaire de Laudun-L’Artoise

|

Dans le cadre du projet Caravelle, Carrefour transforme son schéma logistique et ses entrepôts pour que ces derniers deviennent omnicanal. Dans cette optique, le site de Laudun-L’Artoise (30), géré par FM Logistic, passe de 58 000 m² à 93 000 m² afin d’approvisionner les 45 hypers de la zone sud en bazar et également les Market dès 2018, soit 450 magasins.

Le site livrera d'ici 2018 450 magasins dont 45 hypers et 405 Market installés au sud de Bordeaux et de Lyon.
Le site livrera d'ici 2018 450 magasins dont 45 hypers et 405 Market installés au sud de Bordeaux et de Lyon.© CC / LSA
Depuis trois ans, Carrefour France s’est engagé dans le projet Caravelle, qui s’achèvera en 2018. L’objectif consiste à réduire le nombre d’entrepôt, passant de 67 à 55 entrepôts et en convertissant 34 de ses sites au multiformat. C’est dans le cadre de cette mutation que le site de Laudun-L’Artoise, près d'Avignon, bénéficie d’un ajout de cellules pour atteindre 93 000 m². Quelques chiffres sur cet entrepôt dédié au bazar géré par FM Logistic : par jour, 3000 palettes en sortie et 2000 palettes en entrée pour 50 000 colis préparés. 
 
Le bâtiment a commencé à être exploité en 2007 par Carrefour et FM Logistic. Il gère deux types de flux : celui tendu pour les opérations évènementielles (Noël, jardin, rentrée scolaire et le blanc), et celui stocké, pour les produits plus pérennes. Dans le premier cas, les équipes ne réalisent que du cross-docking, autrement dit la marchandise arrive sur le site pour repartir le plus rapidement possible vers les magasins. Dans le second cas, les produits reçus sont mis en stock et les opérateurs, équipés d’outils vocaux, livrent à la palette, au colis ou au produit. Au total, le site dispose de 90 000 emplacements de palettes homogènes. La plate-forme travaille 5 jours par semaine, expédiant principalement ses commandes dans la soirée afin d'approvisionner les magasins le matin.
 
Passage de 9 à 3 sites
Plus globalement, concernant le non-alimentaire, « de neuf plates-formes, nous arriverons à trois pôles, détaille Thierry Quaranta, directeur logistique chez Carrefour France. Le premier site, en région parisienne, à Le Coudray-Montceaux (91), stocke les produits électrodomestiques, le textile et un peu de du bazar. Les deux autres sites, basés à Laudun-L’Ardoise (30) et à Artenay-Poupry (45), stockent les produits de bazar et les produits saisonniers. Le premier livre le sud qui part de Bordeaux jusqu’à Lyon. Ces entrepôts livrent tous les hypers du groupe et d’ici 2018 ils approvisionneront les Carrefour Market. » 
 

Le site de Laudun loue son toit à une entreprise qui a installé des panneaux photovoltaïques, qui gènèrent de l'énergie pour l'équivalent de 500 foyers.
 
La spécialisation en produits Bazar donne une composition des palettes très hétérogènesn allant de plantes vertes à des coffres de toit ou encore des cartables ou des chaises.
 
Pour décharger les camions, FM Logistic a installé un tapis  qui permet de limiter le transport des articles lourds et aide à décharger les camions.
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Nos formations

X

Recevez chaque semaine l’actualité des équipements et technologies pour le magasin et de la supply chain des distributeurs.

Ne plus voir ce message