Carrefour au centre de toutes les rumeurs

|

A dix jours de l’assemblée générale extraordinaire, réunie pour entériner les modifications de gouvernance, la dégringolade boursière de Carrefour, ainsi que les difficultés persistantes des hypermarchés français, alimentent obligatoirement la rumeur sur la remise en cause du management. Dans son édition de ce jeudi 17 juillet, le quotidien La Tribune avance que Blue Capital, le nouvel actionnaire de référence, réfléchit à « une alternative crédible » à José Luis Duran, actuel président du directoire et appelé à devenir directeur général dans le nouvel organigramme. L’entrée programmée de l’ancien ministre de l’Economie Thierry Breton au conseil d’administration en ferait, selon le quotidien, un successeur tout désigné… Mais au-delà du changement d’hommes, certaines dissensions seraient apparues au sein de Blue Capital entre les tenants d’une valorisation à long terme – qui serait la position de Bernard Arnault – et ceux d’une valorisation immédiate, défendue par Colony Capital. Dans cette seconde optique, tous les scénarios sont évidemment envisageables, par exemple celui d’un démantèlement du groupe… Les intéressés se refusent à commenter ces différentes informations.

 

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter