Carrefour au milieu des éleveurs et des agriculteurs à la Foire du Mans

|

Le groupe Carrefour a fait le choix cette année d’aller à la rencontre des agriculteurs, mais aussi de ses clients, dans de grands salons régionaux. Carrefour est depuis jeudi 10 et jusque lundi 14 septembre, au cœur des stands d’élevage de la foire du Mans. Visite et rencontre avec Philippe Bernard, en charge des relations agricoles du premier distributeur français.

Philippe Bernard a annoncé à la Foire du Mans que Carrefour allait acheter 13000 porcs français supplémentaires dès le mois de novembre.
Philippe Bernard a annoncé à la Foire du Mans que Carrefour allait acheter 13000 porcs français supplémentaires dès le mois de novembre.© JP

Difficile de manquer le stand de Carrefour à la Foire du Mans 2015. Situé entre le ring du concours national du Charolais, où se succèdent les épreuves de sélection, et le stand des Fermiers de Loué, autre institution du lieu, l’emplacement est stratégique, on est sûr d’y voir passer tous les agriculteurs un tant soit peu intéressés par l’élevage et l’agriculture ainsi que les très nombreux badauds toujours ébahis par les animaux de la ferme. Bref, une bonne part des 100000 visiteurs attendus durant cette manifestation, organisée au Parc des expositions du Mans.

Quatre salon régionaux, dont trois grands publics

Se rapprocher des agriculteurs aussi bien que des Français c’est justement l’objectif poursuivi par le groupe, premier distributeur français, en participant à une série de grands salons régionaux, plutôt qu’au sacrosaint Salon de l’Agriculture de Paris. Avant le Mans, il y a eu avant Bordeaux et ses 320000 visiteurs, puis Chalons en champagne (250000) et il y aura bientôt un quatrième rendez-vous, mais réservé aux professionnels celui-là : Tech & Bio, à Boug les Valence, les 23 et 24 septembre.

"Il s’agit d’aller à la rencontre de nos partenaires des filières qualité et de nos clients, explique, à LSA, Philippe Bernard, l’homme des relations agricoles pour Carrefour  qui a transporté son bureau pour les quatre jours que dure la Foire dans l’arrière-boutique de la maison en bois qui sert de stand au groupe, de montrer toute la richesse de l’offre locale et régionale chez Carrefour et le professionnalisme de nos métiers." Pour l’illustrer le stand accueille un four à pain et tout le nécessaire pour fabriquer la large gamme de pains proposés par l’enseigne. 

Chaque jour, deux partenaires sont invités à y présenter des produits de leur fabrication. Samedi 11 septembre, le jour de notre passage, c’était le tour des rillettes Prunier une institution dans la Sarthe… Le lieu accueille aussi quelques-uns des 1400 producteurs des 10 filières Qualité que Carrefour exploite dans la région ainsi que les représentants des principales fédérations et des syndicats agricoles.

13000 porcs français de plus achetés chaque semaine

Carrefour n’est d’ailleurs pas venu les mains vides. Philippe Bernard a profité de la Foire pour annoncer que le groupe allait soutenir encore plus le porc français en achetant dès le mois de novembre 13000 têtes de plus par semaine qu’auparavant. "Soit 25% de quantités en plus"…

Enfin, dernier objectif, montrer que le personnel des enseignes s’implique aussi de plus en plus dans les filières et la sélection des produits locaux. Ainsi 60 salariés des magasins proches du Mans se succèdent sur la Foire, parmi lesquels quelques-uns en charge du référencement des produits locaux et régionaux. Une sélection désormais confiée à de petites équipes au sein des bases logistiques régionales, mais aussi des directeurs d’hypers eux aussi partie prenante dans la sélection et la mise en avant des 60000 références de produits locaux identifiés par Carrefour.  Un salon national des PME a été créé à cet effet avec une dizaine de déclinaisons régionales souvent animés et à l’initiative de ces directeurs.

Jérôme Parigi, au Mans

1 commentaire

dolhem

14/09/2015 10h07 - dolhem

à chaque fois que je vois la "PUB" (à la télé) au sujet des bouchers et de la viande !! cela me donne des nausées et j'avoue que je n'ai plus envie de faire mes courses dans vos magasins ! regrettable car je possédais la carte PASS !! mais tant pis - étant végétarienne je ne peux comprendre qu'il soit nécessaire de "promouvoir" le commerce et la consommation de produits animaux à notre époque ! nous devrions au contraire aller de plus en plus vers un comportement responsable et respectueux de la VIE !!! il serait temps d'évoluer et surtout de se rendre à l'évidence : de plus en plus de personnes cessent d'être carnivores et savent que ces élevages intensifs (lieux de tortures) pour l'animal, sont nocifs à notre santé ! espérant trouver des produits pour végétariens et surtout ne plus voir de pub pour lait de vache, fromages, et charcuteries etc ----- salutations

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l’actualité des marchés, des distributeurs et des fournisseurs de produits bio et responsables, alimentaires et non alimentaires.

Ne plus voir ce message