Carrefour Belgique ouvre son site marchand avec retrait en magasin

|

Carrefour Belgique ne veut pas se laisser distancer par ses concurrents sur internet. Le distributeur lance ce 10 décembre son service d’achats en ligne et de retrait de commandes en magasin, avec un retard de plus de deux mois par rapport à son calendrier initial. Trois points de vente sont concernés pour le moment, « une cinquantaine l’an prochain ». Delhaize avait devancé l’enseigne française en testant un service du même type, baptisé « Delhaize Direct », dès juin dernier, pour l’étendre actuellement à 5 points de vente (25 l’an prochain). Mais le leader incontesté de ce canal, outre-Quiévrain, reste Colruyt, qui le propose depuis 10 ans et compte déjà 100 points d’enlèvement.

Sur le site Web de Carrefour, le client aura le choix entre 8000 articles environ. L’assortiment se compose principalement de produits alimentaires, mais aussi d’autres articles de base comme les piles, les CD vierges ou les cartes de recharge pour téléphones mobiles. Au niveau de l’offre de service, elle est quasi comparable à celle de Delhaize Direct : caisse et parking dédiés à cette clientèle internet, paiement uniquement par carte bancaire ou de crédit. En revanche, la concurrence tire le prix du service vers le bas. Chez Carrefour, le service est gratuit à partir de 150 € de commandes, un montant inférieur à celui de Delhaize Direct (200€).

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message