Carrefour: bénéfice et rentabilité en hausse pour le premier semestre

|
logo carrefour

Carrefour, numéro un français de la grande distribution, a annoncé jeudi un bénéfice net en solide progression de 16,7%, à 274 millions d'euros au premier semestre.

 

Le résultat opérationnel courant progresse lui de 7,9% à 833 millions d'euros.

 

Le chiffre d'affaires, déjà communiqué, ressort à 40,3 milliards d'euros, en baisse de 1,7% en publié, pénalisé par des effets de changes. Une fois retraité de ces derniers, il augmente de 4,9%, "soit la meilleure croissance organique depuis cinq ans", fait valoir le groupe.

 

"Carrefour réalise au premier semestre, une très belle performance et poursuit sa dynamique de croissance. Ses résultats et sa rentabilité progressent tous deux", a commenté le directeur financier Pierre-Jean Sivignon, lors d'un point téléphonique.

 

Le groupe ne donne pas de prévisions chiffrées pour le reste de l'année, mais avait jugé "raisonnable" mi-juillet le consensus médian des analystes situant le ROC annuel à 2,38 milliards d'euros.

 

Sur les six premiers mois de l'année, la marge opérationnelle de Carrefour progresse de 20 points de base, à 2,3% du chiffre d'affaires.

 

C'est le cas notamment en France, où "la rentabilité progresse pour le quatrième semestre consécutif", à 3% du chiffre d'affaires (+20 points de base), malgré le contexte déflationniste dans l'Hexagone, alimenté par la guerre des prix entre distributeurs. Le ROC s'y établit à 515 millions d'euros, en hausse de 6,9%.

 

"Cela est dû à la réduction de nos taux de démarque", à un meilleur équilibre des prix en fond de rayons et à "notre refonte logistique", qui a permis de maitriser les coûts, a expliqué le directeur financier.

 

La Belgique et l'Espagne voient également la rentabilité progresser. L'Italie reste plus difficile, mais le groupe y poursuit ses "plans d'investissements commerciaux", notamment avec l'acquisition en cours de 53 supermarchés Billa, a souligné M. Sivignon.

 

La marge commerciale en Europe, est en "légère hausse" à 0,5% du chiffre d'affaires, qui reste stable sur le semestre.

 

L'Amérique latine continue de souffrir de taux de change défavorables qui affectent ses ventes en publié (-7,2%), mais voit son résultat opérationnel progresser de 13,4% à 247 millions d'euros. Sa marge opérationnelle augmente de 70 points de base, à 3,8% du chiffre d'affaires.

 

En Asie, le ROC recule de 15,2%, à 83 millions d'euros, frappé notamment par une "consommation frugale" en Chine et les investissements commerciaux pour "bâtir une stratégie de long terme" dans ce pays, a expliqué Pierre-Jean Sivignon.

 

Dans les prochains mois, Carrefour annonce vouloir "garder son cap", notamment en poursuivant ses investissements, axés principalement sur la rénovation de son parc de magasins.

 

Ceux-ci se sont élevés à 819 millions d'euros sur le semestre, et devraient atteindre, comme prévu, les 2,4 à 2,5 milliards d'euros sur l'année, a confirmé jeudi le directeur financier. Cela s'accompagnera toutefois "d'une bonne maitrise de nos coûts d'exploitation", a-t-il assuré.

 

 

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter