Carrefour City, repensé pour les urbains

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Dossier Marqué par une identité visuelle revue et une montée en gammede l’offre, le nouveau concept met aussi l’accent sur les services pour attirer sa clientèle.

Pleine proximité Dès l’entrée du point de vente, les items désormais classiques de la proximité (pain, jus d’orange, snacking) sont à disposition.
Pleine proximité
Dès l’entrée du point de vente, les items désormais classiques de la proximité (pain, jus d’orange, snacking) sont à disposition.© Photos Morgan Leclerc

«Contents de vous revoir », « Goûtez à la vie de quartier ». Les slogans inscrits sur les murs du Carrefour City de l’avenue de Malakoff (Paris, XVIe arr.) donnent le ton du nouveau concept, troisième du nom. La signalétique et une identité visuelle douce, censées rappeler un esprit loft et urbain, entendent jouer la complicité avec les clients. « La proximité doit être au rendez-vous des attentes. Celles-ci ont changé en huit ans, depuis le lancement de City. Nous faisons nos premiers pas dans le digital, et nous avons une offre de services beaucoup plus développée », résume Christophe Rabatel, directeur du pôle proximité de Carrefour France.

Snacking et « bar à partages »

Dans ce magasin de 400 m², fermé trois semaines pour basculer sous son nouveau concept, l’offre est passée de 6 000 à 7 000 références, avec davantage de produits premium et santé, de snacking, et beaucoup de bio (25 % des fruits et légumes). Dès l’entrée, du pain frais, une rôtisserie et une machine à jus d’orange sont là, ce qui rappelle les marqueurs du concept Mandarine de Franprix, dont le succès a suscité des vocations. Dans le même état d’esprit, la façade, lumineuse et ouverte, donne à voir tout le point de vente.

Mais c’est aussi sur les services que City veut innover pour faciliter la vie des clients, avec un « bar à partages », soit un coin déjeuner, flanqué d’une bibliothèque où on peut déposer des livres. En partenariat avec le réseau social « Mon P’ti Voisinage », le magasin met à disposition des services participatifs. Et un point relais Poste permet de récupérer ses recommandés et colis entre 7 et 23 heures, la Poste ayant ici délégué cette mission à Carrefour.

Certains partis pris se distinguent, comme des meubles dédiés à des opérations thématiques, une cave à vins où la moitié des bouteilles sont dans un meuble froid, ou une table bio regroupant toute l’offre d’épicerie labellisée AB. Le parcours client se termine sur une ligne de caisse un peu particulière, avec la possibilité, pour les petits paniers, d’opter pour des caisses dites de convivialité avec lesquelles le personnel scanne et encaisse les achats aux côtés du client.

Le concept

  • Toujours plus de produits frais, de bio et d’articles de santé.
  • Une offre de services renforcée : caisses rapides, retrait des recommandés et colis postaux, conciergerie...
  • Un magasin ouvert sur l’extérieur, pour s’intégrer un peu plus facilement dans le quartier et l’esprit des clients.

L’ambition

Faire du magasinun lieu qui facilite la vie au cœurdes villes

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2429

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA