Carrefour condamné à une amende pour trop d’attente en caisse

|

Carrefour a été condamné le 22 octobre à 10 000 euros d'amende, suite à une plainte de 2008 pour avoir promis à ses clients moins de 10 minutes d'attente en caisse. Le distributeur a aussitôt fait appel.

L'affaire n'est pas toute neuve. En 2008, un consommateur a porté plainte contre Carrefour pour avoir promis à ses clients moins de 10 minutes d’attente en caisse. L’affaire était ensuite remontée jusqu’à la Direction départementale de la protection des populations (DDPP) qui avait engagé une procédure en justice. Hier, le tribunal d'Evry a estimé que la promesse n'a pas été tenue et qu'elle méritait une condamnation du distributeur à 10 000 euros d’amende. Carrefour a aussitôt fait appel de cette décision, dénonçant un "dossier vide".

Selon le distributeur, il s'agissait d'une initiative isolée du magasin de Châlons-en-Champagne lancée en 2006. "Cet engagement n'existe plus depuis 2010", se défend une porte-parole de l'enseigne.

Toujours sensible, la problématique du temps d'attente en caisse reste un point faible de l'expérience magasin des clients, surtout le week end. Carrefour teste d'ailleurs en ce moment dans cinq hypermarchés le passage en file unique.

Comme l’ensemble des distributeurs alimentaires, le temps d’attente en caisse est une question prioritaire chez Carrefour, qui teste depuis quelques mois une file d’attente unique en France, comme l'avait révélé LSA.fr. Dans l’Hexagone, le temps d’attente moyen aux caisses des hypermarchés est évalué à… 10 minutes.

Avec J-B. D. et F. M.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Nos formations