Marchés

Carrefour crée la marque "Tous AntiGaspi" avec les Gueules Cassées

|

C'est une première, Carrefour s'associe avec le collectif de Nicolas Chabanne, les Gueules Cassées, pour créer une marque ombrelle dans ses magasins en France. Nommée "Tous antigaspi", cette griffe proposera des produits avec des défauts visuels en fonction des stocks des fournisseurs. Elle vise, comme son nom l'indique, à lutter contre le gaspillage alimentaire et à mieux le faire savoir auprès de ses clients.  

Carrefour commercialisera dès le mois de janvier 2016 des céréales "Tous AntiGaspi" vendues au moins 30 % moins chère que sa MDD.
Carrefour commercialisera dès le mois de janvier 2016 des céréales "Tous AntiGaspi" vendues au moins 30 % moins chère que sa MDD.

Après Quoi ma gueule chez Monoprix, ou encore les produits moches d'Intermarché, Carrefour s'empare à son tour d'une marque pour lutter contre le gaspillage alimentaire et afficher plus visiblement son action en magasin. Avec "Tous antigaspi", le groupe prend un virage important: il lance en effet un appel à ses acheteurs et ses fournisseurs afin d'éviter le gaspillage alimentaire et vendre des produits moins chers comportants des défauts visuels, qui n'entravent en rien la qualité organoleptique des produits. "Le deuxième distributeur mondial prend position pour lutter contre le gaspillage alimentaire, c'est une annonce forte", commente Nicolas Chabanne, fondateur des Gueules Cassées.

Une collaboration encore plus étroite

Carrefour, qui vient par ailleurs de s'engager pour réduire de 50 % le gaspillage alimentaire d'ici 2025 à l'occasion de la COP 21, s'associe pour la marque Tous AntiGaspi à cet acteur bien connu dans la grande distribution. Les Gueules Cassées sont en effet déjà présents chez plusieurs enseignes du groupe Casino (Monoprix, Franprix, Spar, Vival etc.) mais aussi chez Leclerc. Ce collectif, qui se rémunère sur le prix de l'étiquette ou prend une commission sur le chiffre d'affaires réalisé par le fournisseur, avait également déjà pris ses quartiers chez Carrefour. Les camemberts sous le sceau de sa pomme édentée souriante se sont déjà vendues à 85 000 unités dans ces grandes surfaces depuis le mois d'avril. Les 228 magasins du groupe proposeront également, à partir du mois de janvier 2016, les céréales Gueules Cassées dans les points de vente situés dans le Nord-Est de la France.

BONS, MOINS CHERS ET LOCAUX COMME MOTS D'ORDRE

Cette nouvelle marque « Tous AntiGaspi » propose aux fournisseurs d'intégrer la gamme « Tous AntiGaspi », sous réserve de répondre aux critères suivants : être une solution à une problématique de gaspillage, être aussi bon et sûrs que leur équivalent, ils sont en outre vendus moins chers - au minimum 30 % moins cher que les prix standards- et, critère supplémentaire que le groupe ajoute à son cahier des charges, ces produits doivent être vendus le plus localement possible. Ces aliments "Tous AntiGaspi" bénéficieront également à MicroDon. Pour rappel, cette association déjà presente chez Franprix, Nature et Découvertes, Adidas et bientôt Sephora, propose d'arrondir à l'euro supérieur ses courses. La somme récoltée est reversée à une cause expliquée dans les points de vente.

CARREFOUR ACCEPTE LA RUPTURE

La gamme Anti gaspi est donc amenée à s’élargir en fonction des retours des fournisseurs. Autre particularité de ces produits, le distributeur accepte, avec cette initiative, la rupture en magasin, bête noire des commerçants. Un panonceau sera affiché en rayon pour féliciter les clients qui ont acheté ses produits quand celui-ci ne sera plus disponible. "Nous ne voulons pas systématiser les défauts, car nous voulons challenger nos fournisseurs pour faire des produits valorisés. Notre but n'est pas de faire des produits moches", ajoute Bertrand Swiderski, directeur de la RSE chez Carrefour.

Ces produits étiquetés "Tous antigaspi" devraient arriver dans plusieurs rayons "d'ici la fin de l'année". Carrefour réfléchit aussi à installer cette marque ombrelle en Italie, où elle teste déjà de nombreux concepts pour le groupe.

A LA CONQUÊTE DES ETATS-UNIS

Carrefour n'en est pas à sa première tentative dans la lutte contre le gaspillage alimentaire et non-alimentaire. Il s'agit d'ailleurs du premier pilier de sa politique RSE. Dans ce cadre, l’enseigne a notamment déjà allongé les dates limites de consommation sur plus de 300 produits.

Quant aux Gueules Cassées, c'est pour ce collectif une nouvelle étape stratégique. Depuis son premier coup sur les fruits et légumes déclassés, le collectif a pris de l'ampleur en magasins. Mieux, les Gueules casséés dépassent maintenant les frontières. Après les couteaux moches commercialisés en Allemagne, la structure de Nicolas Chabanne s'exporte : le fonds d'investissement GEM va permettre aux Gueules cassées d'arriver aux Etats-Unis... et dans près de 70 pays.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter