Carrefour débouté dans l’affaire Caillé à La Réunion

|

Opportunité de création d’entreprise

En partenariat avec Toute la franchise


CARREFOUR PROXIMITE

CARREFOUR PROXIMITE

7 500 € d’apport personnel

demande de documentation

Le juge des référés du tribunal mixte de commerce de Saint-Denis, à La Réunion, a tranché. Caillé, ex-masterfranchisé Carrefour, peut bien rejoindre Casino et apposer, sur ses 28 magasins, l’enseigne Leader Price (voir newsletter du 22 juin). Le juge a même condamné Carrefour à verser 15 000 € au groupe Caillé, pour frais de justice. Mais attention, on est sans doute loin, encore, de l’épilogue de l’affaire. Le juge des référés, en effet, ne se prononce pas sur le fond de l’affaire, à savoir si la résiliation de contrat effectuée par Caillé est justifiée ou non. La décision concerne simplement l’utilisation d’une procédure d’urgence, jugée démesurée.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
Franchise explorer

Franchise explorer

L’expertise au service du secteur de la franchise

Toute l'actualité

Toute l'actualité des secteurs d'activité en franchise

X

Recevez chaque semaine l'actualité des réseaux de franchise de la grande distribution et de la restauration.

Ne plus voir ce message