Carrefour démocratise le « bio »

Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Par une mise en scène originale et des prix bas qui le différencient de ses concurrents, le Carrefour de Coquelles (62) a quadruplé la part des produits biologiques dans le chiffre d'affaires du rayon fruits et légumes.

Un aménagement spécifique qui fait appel à des décors champêtres. Une présence humaine permanente dans le rayon pour informer le consommateur. Au Carrefour de Coquelles (Pas-de-Calais), on ne lésine pas sur la mise en avant des fruits et légumes bio, facteur de différenciation par rapport aux deux concurrents, Auchan et Continent, situés à quelques jets de pierre. Pour gommer les réticences des consommateurs qui, jusque-là, jugeaient prohibitif le prix à payer pour déguster tomates, courgettes, poireaux et pommes garantis naturels, l'hypermarché aligne leurs prix sur ceux de la gamme classique. Résultat : le poids du « bio » dans le chiffre d'affaires du rayon fruits et légumes est passé, en moins de deux ans, de 0,30 à 1,2 % des ventes. Il a même atteint 2 % lors d'opérations ponctuelles. « Sur le micromarché du bio, c'est un résultat important. Et nous restons sur une courbe ascendante », confirme Emmanuel Gautier, chef de secteur. Le magasin place la barre à 3 % d'ici à trois ans. Il compte en effet fidéliser les premiers « conquis », mais aussi attirer massivement de nouveaux adeptes au cours des prochains mois. Sachant que seul le volume des ventes permettrait de compenser les prix bas pratiqués. « Nous renouvelons régulièrement les animations et nous veillons à assurer un assortiment permanent. argumente Emmanuel Gautier. Sur la centaine de références, au moins une dizaine sont toujours disponibles, en fonction des saisons, car la moindre rupture nuirait à la fidélisation. » Le magasin doit, par ailleurs, tenir le pari de l'approvisionnement en flux tendu : « Dans la mesure où ils ne sont pas traités, les fruits et légumes biologiques ont une durée de conservation courte », souligne le chef de secteur. De fait, l'assortiment du magasin suit un circuit « court » : des accords ont été passés avec des fournisseurs locaux et toute la gamme est produite en France.
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1647

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Recevez chaque semaine l’actualité des marchés, des distributeurs et des fournisseurs de produits bio et responsables, alimentaires et non alimentaires.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA