Carrefour devra verser deux millions d'euros à 101 salariés

|

Carrefour a été condamné par la Cour d'appel de Bordeaux à verser deux millions d'euros d'indemnités à 101 salariés de l'hypermarché de Lormont, en Gironde, qui avaient attaqué l'enseigne pour "inégalité salariale" entre les magasins.

Les salariés du Carrefour de Lormont,, près de Bordeaux, ont obtenu gain de cause pour "inégalité salariale.
Les salariés du Carrefour de Lormont,, près de Bordeaux, ont obtenu gain de cause pour "inégalité salariale.© Groupe Carrefour

Cette fois, l'amende fait mal : Carrefour va devoir s'acquitter d'une indemnité de 2 millions d'euros à l'encontre de 101 salariés de l'hypermarché de Lormont, dans la région bordelaise. La décision judiciaire remonte à octobre 2014. La Cour d'Appel de Bordeaux avait alors condamné l'enseigne, reprenant une décision de la Cour de cassation, à verser 2 millions d'euros à des salariés qui estimaient avoir été lésés en termes de salaires par rapport à des salariés soumis à une autre grille de salaire. 

Une longue bataille judiciaire

C'est l'histoire d'un long combat judiciaire. Un accord d'entreprise, datant de 1985, instaurait un double régime de grilles salariales, régime supprimé en 1999. La première grille devait être à l'échelle nationale pour tous les magasins ouverts avant cet accord de 1985. La seconde, qui s'appliquait à tous les magasins ouverts après 1985, variait en fonction des performances financières de chaque établissement. Or, le magasin de Lormont avait ouvert en 1986 et était donc soumis à ce régime de rémunération variable. "A qualification et à poste égal", les salariés du premier régime bénéficiaient d'une "grille nationale plus avantageuse", de l'ordre de 150 à 200 euros par mois en plus.

Si la facture s'élève à 2 millions d'euros, c'est aussi parce que le groupe a tardé à s'acquitter de ce paiement.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter