Carrefour en repli de 0,8% au quatrième trimestre

|
Lars Olofsson
Lars Olofsson© BERNARD MARTINEZ

Pas de nouvel avertissement sur résultat, c’est déjà cela… Il faut dire que le dernier n’est pas si vieux, datant d’octobre dernier. Carrefour présentait ce matin son chiffre d’affaires du quatrième trimestre 2011: pas très bon, comme attendu, à -0,8% à taux de changes constants et hors essence, à 24,153 milliards d’euros. En France, les ventes sont en baisse de 2,4% suivant ces mêmes critères, à 10,474 milliards d’euros. Voire en baisse plus sévère encore si l’on s’en tient à une comparaison à magasins comparables : -2,8%. Les bonnes nouvelles, dans le marché domestique, sont donc rares. Mais Carrefour y voit le reflet « des premiers impacts de (son) plan d’action (avec) des promotions délibérément moins nombreuses mais plus ciblées, tout en poursuivant (une) politique d’investissements dans les prix bas. » C’est vrai que, pour donner crédit à ces explications, Noël Prioux, directeur exécutif de Carrefour France, ne cesse, depuis son arrivée, de réclamer du temps pour remettre Carrefour sur pieds… Accordons lui un peu de ce temps si précieux, alors. En attendant, tous les indicateurs sont dans le rouge, hormis ceux de la proximité (+3,6% en comparable pour ce format) : -4,7% pour les hypers, en comparable hors essence, et -0,8% pour les supers. Si bien que, au global, Carrefour prévoit un objectif de résultat opérationnel courant « confirmé, et attendu dans la fourchette basse (des attentes), comprise entre -15% et -20% par rapport à 2010, hors Dia. » Le tout sous fond de "nouvelle nouvelle" organisation de Carrefour France, avec le départ de Guillaume Vicaire, patron des hypers en France, toujours dans les tuyaux, comme LSA l'a révélé la semaine dernière. Pour 2012, Carrefour mise toujours sur son concept Planet afin de relancer la machine, mais plus forcément avec autant d'antrain qu'autrefois: "le plan de déploiement sur 2012 sera ajusté de manière pragmatique, pays par pays", indique en effet le groupe. A fin 2011, Carrefour comptait 81 Carrefour Planet, dont 31 convertis au quatrième trimestre. Le drive apparaît surtout comme le vecteur de croissance sur lequel compte Carrefour, à court terme, à la fois pour ses hypers et ses supers: le parc était de 30 unités à fin 2011, 17 en hypers, 13 en supers.

  
Chiffre d’affaires, TTC, au quatrième trimestre 2011, à taux de changes constants et hors essence.
 
 
CA, en milliards d’euros
Evolution à magasin comparable, en %
Evolution globale, en %
24,153
-1,9
-0,8
France
10,474
-2,8
-2,4
Europe (hors France)
7,172
-4,8
-4,3
Amérique latine
4,534
+5,6
+6,8
Asie
1,973
-3,4
+2,8
 
 
Chiffre d’affaires, TTC, de l’année 2011, à taux de changes constants et hors essence.
 
 
CA, en milliards d’euros
Evolution à magasin comparable, en %
Evolution globale, en %
Total
91,506
-0,6
+0,5
France
39,490
-1,6
-1,2
Europe (hors France)
26,761
-3,6
-4
Amérique latine
17,086
+6,6
+10,1
Asie
8,169
-0,8
+5,1
 
 
Bilan des ventes en France, TTC, pour l’année 2011
 
 
CA, en milliards d’euros
Evolution à magasin comparable, hors essence, en %
Evolution globale, hors essence, en %
Total France
39,490
-1,6
-1,2
Hypermarchés
22,214
-3,4
-3,2
Supermarchés
13,163
+0,3
+0,7
Autres
4,112
+3,9
+4,7
 
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message