Carrefour enchaîne un 11ème trimestre consécutif de hausse des ventes en France

|

Le troisième trimestre est "excellent" pour Carrefour, qui aligne les bons résultats en France et en Europe, et reste solide à l’international. La croissance organique du groupe atteint 4,2%, et 1,6% dans l’hexagone, ou tous les formats sont en progression.

La France, qui pèse un peu moins de la moitié des ventes du groupe, poursuit sur sa lancée en étant en croissance sur tous les formats. Les autres zones géographiques sont également dynamique, malgré quelques turbulences au Brésil et en Chine.
La France, qui pèse un peu moins de la moitié des ventes du groupe, poursuit sur sa lancée en étant en croissance sur tous les formats. Les autres zones géographiques sont également dynamique, malgré quelques turbulences au Brésil et en Chine.

L’exercice de présentation des ventes du troisième trimestre s’est passé sans trop d’encombres pour Carrefour. Et pour cause : le distributeur a accumulé les bons résultats : la France est en croissance continue depuis trois ans, l’Europe et notamment l’Espagne et l’Italie accélèrent et l’Amérique Latine est dynamique (hors effet des changes). A l’échelle du groupe, les ventes au troisième trimestre atteignent 21,54 milliards d’euros, en progression organique de 4,2%, et 2,2% en tenant compte de l’impact de l’essence.

Ventes du T3 (source Carrefour)

La France toujours aussi dynamique

En France, les ventes ont atteint 10,27 milliards d'euros (+1,6% en organique et +5,6% hors essence), un chiffre qui inclut les magasins Dia. Tous les formats participent à cette progression, avec une mention particulière pour la proximité, qui profite des transformations des magasins Dia, dont la conversion du parc est en phase d’accélération.

De 16 magasins convertis au deuxième trimestre, le chiffre est passé à 50 au troisième trimestre, et devrait frôler les 100 unités durant les trois derniers mois de l’année. Dans l’hexagone, "la croissance est continue depuis maintenant trois ans" a souligné le groupe, qui aligne un 11ème trimestre consécutif dans le vert. Sur 9 mois, le tableau est tout aussi positif, avec des ventes de 29,9 milliards d’euros, en hausse organique de 1,7%, et de 2,8% en variation totale avec essence.

Ventes en France au T3 (Source Carrefour)

La reprise se confirme en Europe

Longtemps touchée par une période de crise, la zone "Autres pays d’Europe" génère de nouveau de la croissance. L’Espagne affiche "une très nette progression des ventes", l’Italie confirme son redressement et la situation est positive en Belgique et Roumanie. "Les efforts menés depuis deux ans portent bien leurs fruits dans un environnement qui reste difficile", a souligné le directeur financier du groupe Pierre-Jean Sivignon, ajoutant que "l'Europe est maintenant devenue un moteur de croissance pour Carrefour".

En Amérique Latine, Carrefour enregistre une variation organique de 16%, qui doit néanmoins être nuancée par un effet très défavorable des changes de -18,5%. Mais le distributeur fait néanmoins mieux que son concurrent Casino, très fortement touché au Brésil au vu de ses résultats publiés hier. Sur l’Asie, la baisse des ventes en Chine est toujours d’actualité, Carrefour précisant "que le déploiement de notre plan d’actions se poursuit".

Ventes internationales au T3 (Source Carrefour)

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Nos formations