Carrefour et Pixmania s'allient dans l'e-commerce non-alimentaire

|

Carrefour a signé un accord avec E-Merchant, filiale de délégation e-commerce de Pixmania, dont il commercialisera une partie du catalogue sur son site. Le distributeur espère rattraper son retard.

Les cofondateurs et dirigeants de Pixmania, Steveet Jean-Émile Rosenblum.
Les cofondateurs et dirigeants de Pixmania, Steveet Jean-Émile Rosenblum.© DR

Un gros coup pour Pixmania ! La filiale du groupe Dixons Retail a annoncé la signature d'un accord stratégique avec Carrefour. « Nous allons développer l'e-commerce non alimentaire du groupe Carrefour et France et dans plusieurs pays d'Europe à travers notre plate-forme E-Merchant », se réjouit Ulric Jerome, directeur exécutif de Pixmania. Le développement se concentrera d'abord sur le G4 de Carrefour (France, Belgique, Italie et Espagne).

La conception du site, ainsi que l'hébergement et la maintenance informatique, le merchandising produit, la logistique européenne, ou encore le paiement et la prévention de la fraude, seront opérés par E-Merchant.

 

Une stratégie commune

Carrefour aura également accès au catalogue Pixmania. « Nous allons mettre en place une stratégie commune avec Carrefour en lui ouvrant notre catalogue dans l'électronique grand public, photo, vidéo et son, puis dans d'autres familles de produits au fur et à mesure », reprend Ulric Jerome, qui n'a pas souhaité dévoiler les montants financiers de l'accord. Le site pourrait être opérationnel début 2012. Selon Lars Olofsson, PDG de Carrefour, « ce nouveau partenariat est une étape majeure pour Carrefour dans le développement de sa stratégie multicanal. Nous allier à Pixmania, un des leaders de l'e-commerce présent dans 26 pays et couvrant plus de 20 univers de produits, va nous permettre d'offrir à nos clients des gammes de produits non alimentaires enrichies et de démultiplier les passerelles entre nos magasins et internet.

 

Trouver sa place

Carrefour n'a jamais trouvé la bonne formule pour séduire les internautes. Après carrefour-media.fr consacré aux produits high-tech, le site a été rebaptisé Boostore en juin 2006 pour faire écho à son cybermarché Ooshop, ouvert en 1999. Boostore propose une gamme de produits allant de la culture à l'électroménager en passant par l'informatique ou les fleurs. Mais le démarrage est poussif, pénalisé par un parcours clients très lourd, des produits mal référencés, etc. En mars 2008, Boostore devient carrefouronline.fr. Ce changement de nom s'accompagne d'une nouvelle ergonomie, d'une offre élargie et de prix réduits. Dernière étape de cette «cybersaga» la réunion d'Ooshop et de Carrefour Online au sein d'une même plate-forme, carrefour.fr « Carrefour cherche encore son modèle, observe Guy-Noël Chatelin, associé chez OC et C Strategy Consultants. Malgré sa forte audience de 7 millions de visiteurs uniques par mois en France, le site n'est pas perçu comme attractif, d'autant que les différentes boutiques ne sont pas connectées entre elles. »

En choisissant Pixmania, Carrefour tente donc le tout pour le tout. Ce n'est pas la première fois qu'il s'appuie sur des partenaires dans le non-alimentaire. Dans le Carrefour Planet de Vénissieux, la gestion du rayon culture a été confiée à Virgin, qui y dispose de 300 m².

Le plus dur reste à venir. « Les internautes n'ont pas encore le réflexe Carrefour sur le non-alimentaire, et il est probable que ceux qui fréquentent le site ne le font pas pour acheter des produits non alimentaires, reprend Guy-Noël Chatelin. Les chasseurs de prix se tournent vers les pure players comme Cdiscount et les consommateurs optent pour des spécialistes comme la Fnac ou Darty. » Entre les deux, Carrefour devra donc se faire une place qu'il n'a pas su trouver dans la distribution physique.

LES TERMES DE L'ACCORD

  • Pixmania va développer un site permettant à Carrefour de vendre des produits non alimentaires dans plusieurs pays d'Europe.
  • Les clients de Carrefour auront également accès à une vaste gamme de produits électroniques via Pixmania, qui apportera aussi son expertise en matière de plate-forme de marché vendant des produits tiers.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Article extrait
du magazine N° 2190

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message