Carrefour fait monter ses fournisseurs locaux à Rungis

Pour la première fois, Carrefour a organisé à Rungis (Val de Marne) un salon destiné à promouvoir ses fournisseurs régionaux.

Noël Prioux
Noël Prioux© Michel Labelle / Carrefour

« Nous avons demandé à nos régions de choisir des entreprises innovantes, avec un vrai savoir-faire, capables de fournir davantage de magasins », explique Noël Prioux, directeur général de Carrefour France. Yaourt bretons, saucisses franc-comtoises, fromages bourguignons, etc.  Au total, 300 exposants sont montés à Rungis pour rencontrer 400 managers Carrefour d’Ile-de-France, acheteurs et directeurs de magasin. L’enjeu est autant de faire monter la part des produits régionaux en région parisienne que de désenclaver ces acteurs locaux.

Sylvia Pinel sur place

« Alors que le consommateur veut de la qualité, de la proximité, de la transparence, l’Etat a un vrai rôle à jouer dans la valorisation de ces produits, de ces innovations françaises », a défendu Sylvia Pinel, Ministre du commerce, lors de sa venue sur place.
« Paris manquait de produits régionaux, il fallait trouver l’occasion de montrer les produits au réseau, poursuit Noël Prioux. Cela marche très bien sur l’alimentaire, mais il faudra trouver comment reproduire cela dans le non alimentaire. »

A côté des références à gros volumes achetées à l’étranger, comme les t-shirts en coton basic, Carrefour a créé 350 assortiments complémentaires en non alimentaire. « Je cherche le prix accessible bien sûr, mais aussi la modernité et la saisonnalité, voire la micro saisonnalité », détaille le directeur de Carrefour France. Une initiative sur le modèle de l’alimentaire en partenariat avec la FEEF serait en court de réflexion.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter