Carrefour fait un pas dans les NAO

En rouvrant les négociations annuelles obligatoires (NAO) le 7 mai, la direction du groupe a fait un pas en avant. Les syndicats avaient refusé de signer la première proposition de Carrefour et déclenché des arrêts de travail fin avril. La direction propose de supprimer l'un des principaux points de litige, la prime liée à l'absentéisme : une somme de 100 € brut allouée aux salariés présents depuis plus de un an, dès lors que le taux d'absentéisme diminuerait sur la période 1er mai-31 octobre. La direction revoit à la hausse l'augmentation générale des salaires : + 1 % au 1er mars, + 0,5 % au 1er septembre. Et propose des tickets repas à 4 €. La balle est dans le camp des syndicats.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2137

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous