Carrefour finalise le rachat de Rue du Commerce

|

Le rachat du pure player par le géant de la distribution est finalisé. Cette acquisition réalisée auprès d'Altarea Cogedim est une étape supplémentaire dans le déploiement de l'offre omnicanale de Carrefour.

Georges Plassat, pdg du groupe Carrefour, lors de l'assemblee generale au Carrousel du Louvre
Georges Plassat, pdg du groupe Carrefour, lors de l'assemblee generale au Carrousel du Louvre© Ludovic Marin / REA pour Carrefour

Carrefour vient d’annoncer la finalisation du rachat du pure player Rue du Commerce, auprès de la foncière Altarea Cogedim, pour un montant inconnu. Fin novembre 2015, la Commission européenne avait donné son feu vert à ce projet d’acquisition, ayant en effet conclu "que les chevauchements d’activité seraient minimes entre les deux sociétés". Pour l’enseigne de grande distribution, ce rachat est une étape supplémentaire dans le déploiement de son offre omnicanale, au service des clients en magasins, et en ligne. D’autre part, pour Altarea Cogedim qui s’était offert l’e-marchand il y a trois ans, "Rue du Commerce a été un accélérateur dans la stratégie de déploiement digital du groupe, et lui a permis de développer un savoir-faire unique en matière de foncière connectée".

Avec près de 5 millions de visiteurs uniques par mois, Rue du Commerce reste un acteur important de l’e-commerce non-alimentaire s’appuyant sur une marque forte. Le site revendique une base de clients importante, et une place de marché de taille significative », et des expertises complémentaires à celles de Carrefour ». En 2014, Rue du Commerce aurait généré un chiffre d’affaires de 428 millions d’euros.

1 commentaire

consommateur

28/06/2016 14h32 - consommateur

Très mauvaise expérience avec rue du Commerce en avril 2016. Un délai de livraison pourtant certifié qui n'a pas été tenu. Donc colis raté qui a dû ensuite être réexpédié dans les DOM pour 170 euros supplémentaires. Un personnel qui certifie ce qu'ils ne peuvent tenir, validation de la commande qui ressemble à un message d'un site piraté, infos suivi commande erronées, pas d'aide ensuite pour suivre le colis... on se démerde avec chronopost. Un peu plus de sérieux nécessaire. Quand on réclame, on vous offre le remboursement de 12, 90 frais de livraison.... Commandez ailleurs!

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message