Carrefour, Intermarché et Leclerc en grande forme

|

Les parts de marché de la période à cheval sur mai et juin donnent les leaders largement gagnants. En revanche, Cora et Dia souffrent.

Grâce aux performances de ses chaînes d’hypers et de supermarchés, le groupe Carrefour a connu une croissance record de ses parts de marché de mi-mai à mi-juin.
Grâce aux performances de ses chaînes d’hypers et de supermarchés, le groupe Carrefour a connu une croissance record de ses parts de marché de mi-mai à mi-juin.© © Groupe Carrefour

D’après le détail des parts de marché de Kantar Worldpanel sur la période du 19 mai au 15 juin, que LSA s’est procuré, les trois premiers groupes de distribution sont aussi les grands vainqueurs, tandis que Dia et Cora souffrent. Le leader Carrefour a gagné 0,7 point, à 20,6%, Leclerc 0,5 point à 20%, tout comme Intermarché, qui atteint 14,8%. Une telle dynamique implique qu’il y ait des perdants, surtout sur un marché en faible croissance. Pas d’ambiguïté, Cora (Delhaize) affiche la mauvaise performance de la période, avec - 0,6 point, à 3,2%. Soit un recul de 15% ! Faut-il y voir un effet de compensation après le +0,3 point du mois dernier ? En revanche, Dia n’a pas cette excuse et recule fortement (- 0,3 point). Carrefour, qui a annoncé le 20 juin l’acquisition de l’enseigne, va avoir du pain sur la planche pour la redresser en 2015…

Début de reprise pour Auchan ?

Dans le ventre mou, Auchan est considéré en stagnation (-0,2 point). Après les mauvais résultats 2013 et le début d’année difficile, ce répit annonce peut être le redressement de l’enseigne. « Nous allons investir fortement dans les prix, faire preuve d’une nouvelle agressivité, continuer à innover avec de nouvelles formules économiques, a martelé Vincent Mignot, directeur général Auchan France, lors de la présentation des résultats annuels, le 10 mars. On va renforcer les grands saisonniers, avec une nouvelle attaque promo dans les jours prochains. On va le dire, on ne l’a pas assez dit ! » La préparation de la rentrée des classes s’annonce déjà comme un moment clé des résultats 2014. 

Dans le détail des ventes par enseigne, les « U » n’ont pas encore compensé la baisse de la précédente période (-0,4 point du 21 avril au 18 mai). Toutefois le « groupe », en ajoutant la proximité, progresse de 0,1 point, à 10,3%. Bonne nouvelle, enfin, pour le hard-discount, Dia mis à part, le marché est stable (Lidl à 4,5% et Aldi à 2,2%).

Jean-Baptiste Duval

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2328

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous