Carrefour joue la proximité

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

STRATÉGIE - Carrefour, déjà présent sur le créneau porteur de la proximité via ses enseignes Shopi et 8 à Huit, entend être présent sous sa marque.

Pas de question de donner raison à ceux qui prédisent la mort des hypers ! Mais pas question non plus de négliger le grand retour de la proximité. Carrefour, qui bataille déjà sur ce créneau via 8 à Huit (735 magasins), Shopi (576) ou Marché Plus (351), se décide à le faire savoir. Et lance deux séries de tests sur les concepts Carrefour Contact et Carrefour City. « L'idée est d'amener Carrefour au plus près du consommateur », résume Gérard Dorey, directeur de la proximité.

Proximité des « champs », proximité des « villes » : le groupe s'engage sous deux noms différents. Une stratégie inverse de celle de Système U, par exemple, qui prend le pari d'une seule enseigne, mais de deux déclinaisons, avec U Express (18 magasins aux 31 décembre 2008). Mais le principe est le même : il s'agit de tenir compte des spécificités rurale et urbaine.

Carte de fidélité et MDD

Carrefour Contact, réservée aux agglomérations de 5 000 à 7 000 habitants, est destinée à couvrir tous les besoins de base. Sur 800-900 m², 7 500 références, en moyenne, sont prévues. De l'alimentaire, surtout, mais aussi des offres en textile et en petit électroménager. Surtout, carte fidélité et MDD font une entrée fracassante. Les MDD vont représenter 30 % de l'offre, avec une efficacité de marque bien plus forte que ne pouvait l'avoir Grand Jury.

Carrefour City, urbaine, se veut plus ramassée, avec 5 500 références, dont une large place faite au snacking. Mais la règle des 30 % de MDD demeure. « Il s'agira de magasins de flux, avec des amplitudes horaires plus larges, et un coin réservé à la restauration debout », indique Gérard Dorey.

Le numéro deux mondial se donne jusqu'à l'été avant de se déployer à grande échelle. Celui-ci sera lié aux progressions des ventes mais, plus sûrement encore, aux réactions des franchisés. Ses enseignes de proximité sont toutes exploitées en franchise, et Gérard Dorey se veut d'une prudence de Sioux : « Nous allons continuer à faire vivre nos autres enseignes. » Il n'empêche : les emplacements au coeur des villes ne courent pas les rues.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2070

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA