Carrefour lance l’apprentissage de la langue des signes dans ses magasins

|

Carrefour annonce un plan d’action visant à développer l’apprentissage de la langue des signes française (LSF) dans ses magasins, afin de proposer la meilleure expérience possible à ses clients sourds et malentendants. 

«Notre partenariat avec Carrefour permettra de développer l'apprentissage de la langue des signes française au service du vivre ensemble!», Sébastien Hennequin, Directeur Général de l’ARIS
«Notre partenariat avec Carrefour permettra de développer l'apprentissage de la langue des signes française au service du vivre ensemble!», Sébastien Hennequin, Directeur Général de l’ARIS© 123rf
«La diversité, l'inclusion, et notamment l'attention aux personnes en situation de handicap, sont au coeur de l’ADN de Carrefour. Je salue l’engagement du Gouvernement à nos côtés en ce jour qui marque une nouvelle étape dans notre politique en faveur des personnes handicapées. Offrir chaque jour le meilleur accueil possible à tous nos clients, c’est la promesse que nous voulons tenir dans chaque magasin», déclare, dans un communiqué, Alexandre Bompard, président-directeur général de Carrefour. Le distributeur annonce en effet un plan d’action visant à développer l’apprentissage de la langue des signes française (LSF) dans ses magasins, afin de proposer la meilleure expérience possible à ses Clients sourds et malentendants. "La satisfaction client est au coeur de la mission du Groupe. Après le lancement en avril des heures silencieuses en magasin en faveur des personnes présentant un trouble du spectre autistique, la démarche marque une nouvelle étape dans l’ambition d’inclusion de Carrefour", explique l'enseigne dans un communiqué.
Il est estimé qu’il y a 4 à 5 millions de personnes malentendantes en France, dont 300 000 personnes sourdes, d’après la Fédération nationale des sourds de France. Pour faciliter leur expérience en magasin et proposer l’expérience la plus inclusive possible à tous ses Clients et collaborateurs,
Pour préparer son plan d’inclusion des clients sourds et malentendants, Carrefour est entré en partenariat avec l’Association Régionale pour l'Intégration des Sourds (ARIS). Le plan d’action consiste en 4 axes :
1/ Une grande campagne de sensibilisation, “Oui” à tous nos clients sourds et malentendants, sera lancée au sein de l’entreprise. L’ensemble des collaborateurs de l’enseigne sera incité à apprendre les 10 signes pour bien accueillir une personne sourde ou malentendante en magasin. Les 10 expressions retenues sont : “bonjour”, “oui”, “merci”, “bienvenue chez Carrefour”, “s’il vous plaît”,
“suivez-moi”, “ticket de caisse”, “tout va bien ?”, “carte de fidélité” et “au revoir”.
2/ Le passage en caisse peut parfois s’avérer difficile pour les personnes sourdes et malentendantes. Une fiche mémorielle rappelant les 10 signes clés sera mise à disposition du personnel à chaque caisse.
3/ En partenariat avec l’ARIS, des séances de sensibilisation et de formation seront organisées pour les collaborateurs volontaires afin d’assurer que chaque magasin dispose d’au moins un collaborateur sensibilisé à l’accueil des personnes sourdes et malentendantes en magasin d’ici fin 2022. Les formations comprendront notamment des modules de compréhension de la surdité et des ateliers de pratique de la LSF.
4/ Pour les salariés Carrefour souhaitant aller plus loin, deux formations approfondies de deux fois deux jours, ou 5 jours consécutifs, sont proposées, en partenariat avec l’ARIS, dans le cadre du plan de formation proposé aux collaborateurs.
Une journée de formation « Inclusion collaborateur sourd » peut également être proposée à tout magasin accueillant un nouveau salarié sourd. Elle comprend une session de Sensibilisation à la Surdité, ainsi qu’un atelier découverte des signes de base pour communiquer dans le cadre de situations professionnelles simples.
Ce plan d’action destiné aux Clients de Carrefour vient compléter les nombreux dispositifs accessibles aux collaborateurs sourds ou malentendants en lien avec les missions handicap du Groupe, par exemple l’accès à un logiciel de retranscription en direct (présentation orale, conversation téléphonique,...), mise à disposition d’interprètes LSF lors des formations, entretien de carrière, etc., appareillage auditif financé par la Mission handicap.
À travers cette démarche, Carrefour poursuit ses efforts pour l’inclusion des personnes en situation
de handicap, qu’il soit visible ou non. « Dans la société inclusive que nous voulons construire, les grandes entreprises jouent un rôle essentiel. Avec ce dispositif volontariste pour l’inclusion de ses clients sourds et malentendants, Carrefour montre la voie et j’espère que d’autres enseignes suivront son exemple», déclare Sophie Cluzel, Secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre, chargée des personnes handicapées.
 
 
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter