Carrefour : le rachat de ses galeries commerciales bien accueilli

|

Suite à la confirmation ce matin du projet de rachat de 127 galeries commerciales à la foncière Klépierre, les milieux financiers jugent d’un bon œil l’opération de Carrefour.

Carrefour négocie le rachat de 127 galeries commerciales à Klépierre.
Carrefour négocie le rachat de 127 galeries commerciales à Klépierre.© Laurent Locurcio

 D’un point de vue stratégique, la reprise en main opérationnelle des centres commerciaux s’inscrit dans le mandat de Georges Plassat de « retour au terrain ». L'opération d'un  montant de 2 milliard d'euros concerne des galeries marchandes situées en France, en Espagne et en Italie représentant un loyer annuel brut d'environ 135 millions d'euros. Son financement sera assuré pour 1,8 milliard d'euros par fonds propres, dont 42% détenus par Carrefour, et le complément par des investisseurs institutionnels, et à hauteur de 900 millions d'euros par dette.

Rénovation, réallocation et extension

« Carrefour reprend le contrôle opérationnel des galeries commerciales attenantes à ses magasins, à l’instar de Mercialys pour Casino ou Immochan pour Auchan, estime les analystes de Natixis. En ayant la gestion de ces galeries, le distributeur pourra ainsi probablement en optimiser leur valeur via leur rénovation ou l’ajustement de leur surface. De plus, Carrefour a ainsi les coudées franches afin, notamment, de pouvoir réallouer à sa guise de la surface de vente d’hypers considérés comme trop grands à la galerie marchande attenante. » Si le PDG de Carrefour a déjà identifié 37 sites avec un potentiel d’extension, il a botté en touche pour les réallocations de surface, sujet autrement plus sensible en interne. « A ce stade, rien n’est prévu »,  assure-t-il.

Faible impact sur l'endettement

Enfin, le montage du rachat aura un impact faible, de l’ordre de 100 millions d’euros, sur la trésorerie du groupe et ne devrait pas affecter ses ratios d’endettement. « L’apport de Carrefour correspond presque complètement à la valeur des 45 centres commerciaux qu’il apporte à la nouvelle filiale », explique un analyste.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter