Carrefour Market poursuit le déploiement de caisses automatiques

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

48 magasins sont en cours d'équipement. L’enseigne teste aussi  la gestion automatique des espèces, avec un distributeur automatique de pièces et billets pour constituer le fonds de caisse. Plusieurs magasins testent aussi un nouveau service client : ils proposent un point de retrait colis de proximité, afin d’attirer la clientèle en magasin.

Dans les magasins déjà équipés, 1 client sur 5 passe par les caisses automatiques.
Dans les magasins déjà équipés, 1 client sur 5 passe par les caisses automatiques.© DR

Comme l’annonçait en exclusivité LSA, Carrefour Market s’intéresse de près aux caisses automatiques, les fameux SCO (self check out). A fin décembre 2012, 48 Carrefour Market seront équipés de SCO, et 37 magasins de plus seront concernés en 2013, selon le compte-rendu de la CFDT sur le sujet. A noter que le taux d’utilisation de ces caisses par les clients est en moyenne de 22,9%, les chiffres oscillant de 10% à 46%, selon les magasins.

Un test pour délester le personnel de la gestion des espèces

Carrefour Market vient par ailleurs de démarrer un test sur la gestion sécurisée des espèces, dans son magasin parisien de Turgot, grâce à des automates implantés en caisse où le client glisse pièces et billets, les employés ne traitant plus ces espèces. Le coffre est en effet remplacé par la machine back office, la machine distribue les espèces aux HC lors de la prise de poste, et en fin de poste récupère son fond de caisse. Plusieurs enseignes recourent déjà à ces systèmes de « cash management », Ikea, notamment.

Amener de nouveaux clients en magasin

En parallèle, l’enseigne teste un nouveau service client : le client passant commande sur un site marchand, via internet, pourra se faire livrer le colis chez dans un Carrefour Market. « Les magasins qui opteront pour ce service, devront avoir systématiquement un local sécurisé près de l’accueil », souligne le syndicat. L’objectif, ici, est de drainer de la clientèle en magasin. Un schéma déjà opérationnel chez Casino, où les hypermarchés, ainsi que le réseau de proximité, Franprix compris, servent de point de livraison pour les produits commandés en ligne sur CDiscount, le réseau web non-alimentaire du groupe. Carrefour n'a pas encore précisé les frontières de ce service de livraison en magasin : celui-ci concernera t-il tous les cybermarchands ou se restreindra t-il, comme Casino, aux produits du web de carrefour.fr, dont la partie non-alimentaire est opérée en marque blanche par Pixmania? Réponse dans quelques semaines.

Grâce au Magasin LSA, trouver tout le matériel d'équipement de caisses

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque semaine l’actualité des équipements et technologies pour le magasin et de la supply chain des distributeurs.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA