Carrefour « ne baisse plus » en Chine

|

Chez Carrefour, après avoir beaucoup vendu, on entend visiblement faire maintenant parler de sa présence à l’international de manière positive.

Georges Plassat Carrefour

Enfin, « positive », avec les guillemets de rigueur… Georges Plassat, Pdg du groupe, a fait la semaine dernière un voyage de quatre jours en Chine, rapporte Le Figaro dans son édition du jour. Avec un double message à faire valoir.

D’abord, à raison d’un rythme d’ouvertures accéléré – 21 cette année, et encore 24 prévues en 2013, Carrefour Chine comptera à fin décembre 2012 davantage d’hypermarchés (221) que Carrefour France (220). Premier élément voulant signifier que oui, mille fois oui, Carrefour n’a pas baissé les bras en Chine, en dépit de résultats bien décevants.

Arrêt de la baisse du C.A. en Chine

C’est d’ailleurs là le second point que Georges Plassat a mis en avant à l’occasion de son périple en Chine. « Depuis deux mois, le chiffre d’affaires à magasins constants ne baisse plus », précise le Pdg, cité par Le Figaro. De prime abord étonnant de se fendre d’un commentaire sur un tel bilan… Car enfin, être à zéro à parc constant, dans un pays comme la Chine, il n’y a guère de quoi fanfaronner. Sauf si, comme c’est le cas, on vient de loin, de très loin même.

En 2001, en effet, si le chiffre d’affaires réalisé en Chine a progressé de 7,5% à taux de change constants, c’est uniquement grâce aux 23 ouvertures d’hypers effectuées dans l’année. « A périmètre comparable, concédait le groupe Carrefour dans son rapport financier annuel », les ventes (étaient) restées stables. » Le début 2012 fut pire encore, avec une chute, à magasins constants, de « 5,7% sur les neuf premiers mois de 2012. » Dans ces conditions, alors, oui, « ne plus baisser » n’est déjà pas si mal...

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter