Carrefour négocie pour reprendre 90% de la proximité Coop Alsace

|

Une bonne nouvelle vient rarement seule. Carrefour le démontre. Dans la foulée du retour dans le vert de ses parts de marché sur la période du 9 septembre au 6 octobre (+ 0,3 pt, à 21%, selon Kantar), le leader français de la distribution a annoncé être entré en négociations exclusives avec Coop Alsace pour la reprise de 129 magasins de proximité sur un réseau qui en compte 144. « Une dizaine d'enseignes ont proposé des offres, dont Casino, mais Carrefour a été le mieux disant », explique Christophe Gros, directeur général de Coop Alsace. Le projet de Carrefour retenu vise le maintien de l'intégralité des emplois, le maintien de la marque Coop Alsace, ainsi que le développement de l'enseigne. « Carrefour a compris ce que Coop Alsace représente dans la région et le coeur des Alsaciens », se félicite le directeur. Les deux groupes se sont donné un délai de six mois pour boucler la transaction. Alors que la totalité des hypers et des supers ont officiellement été repris par Leclerc depuis le 30 août, Coop Alsace ne compterait plus qu'une quinzaine de point de vente à l'issue de la transaction, marquant de fait la fin de son activité historique en distribution alimentaire. Les ventes des 144 magasins de proximité atteignent près de 100 M €. La valorisation de l'opération n'a pas été communiquée pour l'instant.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2295

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres