Carrefour ouvre son 11ème Carrefour Bio et devance ses objectifs

|

La ville de Lyon compte dorénavant un magasin Carrefour Bio, qui est le premier à ouvrir en dehors de la région parisienne. Le distributeur avance très vite sur son plan de marche puisque l’objectif de 10 Carrefour Bio fin 2016 est déjà dépassé, avec cette 11ème ouverture.

Ouvert avenue du Marechal De Saxe dans le troisième arrondissement lyonnais, ce nouveau Carrefour Bio marque l'expansion du réseau en dehors de la région parisienne.
Ouvert avenue du Marechal De Saxe dans le troisième arrondissement lyonnais, ce nouveau Carrefour Bio marque l'expansion du réseau en dehors de la région parisienne.© Carrefour

Carrefour Bio commence à s’étendre en dehors de Paris et de la région parisienne avec l’ouverture d’un magasin à Lyon, avenue de Saxe, le 26 octobre. Sur une surface de 220 m², ce nouveau point de vente offre 4 500 references (bio évidemment). Le distributeur, qui a lancé ce concept en 2013, a mis du temps à ajuster son modèle mais la machine semble désormais lancée. Deux magasins ont été ouverts en 2013, aucun en 2014, puis trois en 2015. Et cette année, le déploiement s’accélère franchement, avec 6 ouvertures depuis le mois de mars (Paris et Lyon), dont une partie d’anciens Dia reconvertis sous la bannière bio. A ce jour, on dénombre 7 unités à Paris, trois dans le département limitrophe des Hauts de Seine (deux à Boulogne-Billancourt et une à Sèvres) et celle de Lyon.

 

En mars, à l’occasion d’un point spécifique sur le bio, Aline Champion, directrice d'enseigne de proximité Carrefour déclarait « être patiente et ne souhaitant pas agir dans la précipitation » quand à l’expansion du réseau. « Nous avons des projets et envisageons d'ouvrir des Carrefour Bio dans d'autres grosses agglomérations françaises » précisait t-elle. Dont acte. L'enseigne, qui compte 3 ans d'existence, commence à faire évoluer son concept, avec un changement du code couleur de l’enseigne, et un élargissement de l’offre alimentaire et non alimentaire.


La bataille du bio en ville fait rage

Des ajustements devenus nécessaires dans la guerre que se livrent les enseignes bio de centre ville. Dernièrement, Auchan a décliné son concept de périphérie Cœur de Nature dans une version urbaine à Paris, sur 240 m². Quand à Naturalia, l’enseigne bio qui appartient à Monoprix, son parc est passé de 75 magasins en 2013 à plus de 140 aujourd'hui. Même Lidl se met timidement au bio, avec une gamme -pour l’instant- courte. Et les pionniers du bio comme Biocoop (400ème point de vente ouvert au mois de mai) ou la Vie Claire ne sont pas en reste. Comme l’indiquait LSA dans son dernier dossier consacré au bio, le combat ne fait que commencer entre généralistes et spécialistes.

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

X

Recevez chaque semaine l’actualité des marchés, des distributeurs et des fournisseurs de produits bio et responsables, alimentaires et non alimentaires.

Ne plus voir ce message