Carrefour perd en appel contre Leclerc

|

Le distributeur Carrefour a été débouté en appel dans une action sur le fond qui l'opposait aux centres Leclerc et visant à faire interdire le site internet de comparaison des prix de ce dernier. La Cour d'appel de Paris "déboute la société Carrefour de l'ensemble de ses prétentions" et "condamne cette dernière à payer (...) la somme de 10.000 euros à la société Galec (centrale d'achat de Leclerc) et celle de 3.000 euros à la société Colt (hébergeur du comparateur)", selon la décision. Elle estime qu'"aucune faute ne peut être imputée à la société Galec du fait de la publicité comparative qu'elle a mise en oeuvre au travers des versions 2 et suivantes du comparateur de prix proposé aux consommateurs" et qu'"aucun fait de concurrence déloyale" ne peut être retenu à son encontre. Carrefour avait attaqué une première fois un site internet de comparaison de prix de Leclerc en juin 2006, obligeant Leclerc à fermer la première version de son site. Carrefour était reparti à la charge avec une nouvelle plainte en décembre 2006, visant cette fois une deuxième version du site des centres Leclerc. C'est sur cette affaire que l'enseigne Carrefour vient d'être déboutée en appel. 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres