Carrefour poursuit son combat contre le comparateur Leclerc

|

En donnant raison à Leclerc, le tribunal de commerce ouvre la voie à une propagation de la publicité comparative. Carrefour va faire appel.

Dans publicité comparative, il y a publicité. Le tribunal de commerce de Paris l'a souligné, dans les attendus de son jugement du 29 mars dernier, donnant raison à Leclerc et son comparateur de prix, quiestlemoinscher.com, contre Carrefour : il s'agit bien d'une publicité au sens défini par la loi, et il est établi que « le choix des paramètres et éléments de comparaison relève de la liberté économique de l'annonceur de la publicité comparative et de sa propre stratégie commerciale.» Dans leur plaidoirie, les défenseurs du Galec avaient rappelé en priorité, dans leurs arguments, que « la directive (européenne) 2006/114/CE, codificatrice du 12 décembre 2006, et la jurisprudence de la Cour de justice [...] ont souligné l'intérêt de la publicité comparative harmonisée pour les consommateurs. Elles ajoutent que cette dernière est une publicité, qu'elle n'est pas neutre... ».

« Les clients trompés »

Les autres attendus, portant sur les questions de méthodes, donnent également raison à Leclerc, sur l'ensemble des points de litige. Carrefour a néanmoins décidé de faire appel, toujours convaincu que le mode de fonctionnement de quiestlemoinscher.com conduit à tromper les clients. « Les derniers relevés de prix datent de janvier, rappelle une responsable de Carrefour Hypermarchés, alors que nos prix évoluent tous les jours ! » Mais le groupe entend surtout poursuivre la bataille judiciaire, « parce que cette affaire va sans aucun doute faire jurisprudence, et qu'il est, par conséquent, important de ne pas laisser dériver la publicité comparative ».

Carrefour refuse de se laisser entraîner sur le terrain de la surenchère publicitaire, même si, le mois dernier, l'enseigne a mené campagne sur ce thème, en affirmant apporter la preuve d'être moins cher sur 50 000 produits. Pendant ce temps, Leclerc se frotte les mains : son comparateur trouve une légitimation nouvelle, puisqu'il est, au moins provisoirement, conforté dans son principe et dans sa méthodologie. Et l'enseigne se retrouve à la tête d'un nouveau combat vertueux.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1993

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres