Carrefour prêt à geler ses investissements en Argentine

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Eric Legros, le président de Carrefour Argentine s'est livré mercredi 17 décembre devant la presse a un véritable réquisitoire contre l'insécurité juridique et économique dans ce pays, menaçant de geler les investissements du groupe, premier employeur pri

En ligne de mire du numéro un de la distribution locale avec environ 30 % de parts de marché : le blocus « illégal » mené par le syndicat des camionneurs du centre logistique de Monte Grande (pour une sombre histoire de rattachement des employés du centre à leur branche et non à celle du commerce) et surtout le poids croissant de l'économie parallèle dans ce pays. Eric Legros, cité par les quotidiens Clarin et La Nacion, stigmatise notamment le développement du travail au noir et du commerce informel - symbolisé par les petites épiceries de quartier qui ne payent ni charges ni impôts - qui aggravent le phénomène de l'économie à deux vitesses et pénalisent, selon lui, les entreprises légalistes. « 30 à 40 % des gains générés par l'amélioration de la situation économique vont au commerce informel », constate le président de Carrefour Argentine.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA