Carrefour Proxi adapte ses structures aux nouveaux profils de franchisés

|

Dossier plus jeune, plus entrepreneur… Le franchisé type est bien différent du commerçant d’antan. pour Carrefour, ces évolutions ne sont pas sans conséquence sur la formation et la gestion des réseaux d’enseignes de proximité.

Christophe Rabatel, directeur
exécutif proximité et cash
& carry de Carrefour France.
Christophe Rabatel, directeur exécutif proximité et cash & carry de Carrefour France.

Les enseignes de proximité changent à grande vitesse. Et le personnel aussi. «De vrais épiciers au départ, on observe aujourd’hui l’arrivée de profils de plus en plus entrepreneurs. Historiquement, il y avait beaucoup de couples, aujourd’hui il y a souvent des jeunes, des femmes. On assiste à un véritable rajeunissement du réseau et, en parallèle, le franchisé moyen est de plus en plus exigeant. » Ce constat est dressé par Christophe Rabatel, directeur exécutif proximité et cash & carry de Carrefour France. Et il a d’énormes implications dans les choix pour conduire le changement. « Nous devons être plus pointus sur le bio, sur le digital aussi. Nous devons adapter nos structures à ces nouveaux profils de franchisés. Car nous cherchons des gestionnaires, des managers. Si nous remarquons un profil intéressant, nous allons chercher à apporter toutes les compétences qui pourraient être manquantes», poursuit-il.

C’est précisément pour remplir cette mission que Carrefour dispose de sept magasins écoles, dédiés aux différentes enseignes de proximité du groupe (City, Express, Contact, Proxi, 8 à Huit…). Chaque année, ce sont en moyenne 250 personnes qui passent par ces magasins d’un genre un peu spécial. Afin de travailler les bonnes pratiques, et d’accompagner le franchisé sur toutes les lignes de son compte de résultat, pas uniquement la première, celle du chiffre d’affaires.

Vers une franchise participative ?

Ce volet formation est complété par l’apport des conseillers de franchises, qui gèrent de 15 à 40 magasins chacun, en fonction des réseaux. « Il y a tout un travail d’accompagnement à faire avec ces nouveaux profils, qui sont peut-être un peu moins axés sur le commerce pur et dur. Nous devons faire en sorte que le franchisé soit au rendez-vous en termes de réussite commerciale et de rentabilité. »Confrontés au changement, notamment avec le poids grandissant de l’e-commerce, de la livraison et des services, les magasins essaient d’être de plus en plus agiles dans leur offre. En témoigne l’installation d’un relais poste dans la dernière version de Carrefour City, qui permet de retirer les recommandés entre 7 heures et 23 heures, soit une amplitude horaire bien plus large qu’au bureau de poste. « Nous faisons aussi du test&learn dans nos magasins Carrefour bio et Bon App […]. Nous avons le mode de fonctionnement d’une PME au sein d’un grand groupe », assure Christophe Rabatel. Les solutions sont déployées et testées sur plusieurs mois, un discours de la preuve qui doit plaire aux patrons de magasin, d’ailleurs de plus en plus nombreux à chercher de nouveaux défis, après le succès d’un premier point de vente. Le rapport franchiseur / franchisé repose aussi sur une certaine notion de l’échange, pour mobiliser les deux parties et faire progresser l’ensemble. «Je pense qu’il faut une franchise participative, c’est-à-dire qu’il faut alimenter le réseau des bonnes pratiques et les diffuser. Il y a des comités d’échange, qui se réunissent trois ou quatre fois par an et par enseigne. Et il y a aussi des conventions avec tous nos franchisés lors des moments importants, comme les nouveaux concepts par exemple», conclut le monsieur proximité de Carrefour France.

En chiffres

  • 4200 magasins
  • 7 magasins écoles
  • Environ 5,3 Mrds € de CA TTC en 2015

Source : Carrefour Proxi France

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2436

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message