Carrefour s’engage dans l’agriculture urbaine

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

A l’occasion de l’inauguration, ce 27 avril 2017, d’un potager de 1200 m² sur le toit du parking couvert de son hypermarché de Villiers-en-Bière (77), Carrefour France a annoncé son intention de déployer des projets similaires sur d’autres sites en France. Mérignac, Sainte Geneviève, Massy et même Charonne à Paris, avec une serre sur le toit du magasin, vont suivre. Explications. 

Le potager du Carrefour de Villiers-en-Bière s'étend sur 1200 m² au sommet du parking couvert du centre.
Le potager du Carrefour de Villiers-en-Bière s'étend sur 1200 m² au sommet du parking couvert du centre.© LSA

Une semaine après l’inauguration du Jardin Perché du BHV Marais, c’était au tour de Carrefour d’ouvrir, le 27 avril 2017, un potager de 1200 m² sur le toit du parking couvert de son hypermarché de Villiers-en-Bière (77). Le site a été confié aux élèves du lycée agricole et horticole Bougainville de Brie-Comte-Robert qui en assurent également l'animation pédagogique auprès des clients du magasin et des écoles environnantes. Ils cultiveront des arbres fruitiers, des plantes potagères, fruitières, ornementales et aromatiques, selon des techniques inspirées de l'agro-écologie et les récoltes seront proposées à la vente dans le magasin, dès le début du mois de mai.

"Il ne s’agit pas de transformer Carrefour en agriculteur, mais de travailler avec nos magasins et nos sites sur des solutions innovantes, conformes à nos engagement qualitatifs (sans pesticides…) et environnementaux (circuits courts, moins de CO²…)", a précisé Éric Sauvage secrétaire général de Carrefour.

Le groupe qui s’appuie sur une équipe pluridisciplinaire qui mêle à la fois l’immobilier, les services qualité et les équipes magasins, a pourtant de belles ambitions. Un audit est mené actuellement sur les sites français pour savoir combien, compte tenu des nombreuses contraintes structurelles, sont susceptibles d’accueillir ce type d’installation. Une centaine pourrait être éligible. Un projet de pleine terre de 6000 m² doit voir le jour à côté du magasin de Mérignac, et des solutions d’aéroponie vont être déployées prochainement sur les sites de Sainte-Geneviève des Bois, du siège social de Massy et du Market de Charonne, avec une serre sur le toit en plein Paris, et dont l'ouverture est prévue en 2018.

Ce dernier projet s’inscrit dans la Charte "Objectif 100 Hectares" dont Carrefour est signataire avec une cinquantaine d’autres très grosses entreprises. Ensemble, elles se sont engagées auprès de la Mairie de Paris à contribuer à la végétalisation de Paris, pour que d’ici 2020, la ville compte 100 hectares d’espaces végétalisés dont un tiers consacré à l’agriculture urbaine.

Privilégier les partenariats locaux

Carrefour développe en parallèle des partenariats locaux pour des approvisionnements issus de culture agro écologique. En 2016, l'enseigne s'est engagée au côté de la Ferme Akuo du Gâtinais, première ferme inspirée de la permaculture en Ile-de-France, installée dans un parc éolien, afin d'approvisionner ses magasins Carrefour Bio d'Ile-de-France. 

Ce projet s’inscrit dans une démarche plus large, d’une part dans le processus de modernisation du magasin entamé en 2016, d’autre part dans la démarche de l’enseigne en termes de développement durable. Des bâtiments mieux intégrés dans leur environnement, initiant des partenariats locaux, et en phase avec les attentes des consommateurs d’aujourd’hui. Une tendance qui a donc vocation à s'installer durablement.

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA