Carrefour se retire de Grèce en cédant ses parts à son partenaire Marinopoulos

|

Carrefour poursuit sa révolution en se retirant de Grèce. Dans un communiqué, le géant de la distribution annonce qu’il « cède la totalité de sa participation au groupe Marinopoulos. » et précise également qu’il « devrait enregistrer au terme de cette réorganisation une charge (essentiellement non-cash) d’environ 220 M€ au titre d’activités non poursuivies ».

Une fois que cette opération aura été finalisée dans les semaines à venir, Carrefour Marinopoulos sera le franchisé exclusif de la marque Carrefour en Grèce, mais aussi à Chypre, en Bulgarie, en Albanie, ainsi que dans d’autres pays des Balkans. Il est également probable que le président de Marinopoulos, Leonidas Marinopoulos, procède à des plans de restructuration de l’activité dans ces pays si l’on en croît ses déclarations : « Cet accord donne à Carrefour Marinopoulos les moyens et la flexibilité nécessaires pour affiner son modèle de développement, continuer à servir ses clients et consolider sa position de leader en Grèce. »

Par ailleurs, Carrefour a confirmé le rachat des 129 magasins de proximité EKI en Argentine, comme LSA l’avait annoncé le 4 juin dernier.

Ces annonces ont notamment permis à l’action Carrefour de s’afficher à la hausse avec une envolée de plus de 2% dès l’ouverture des marchés.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter