Carrefour signe un accord avec la Cramif sur la prévention des risques dans ses entrepôts

|

En gestation depuis longtemps, l'accord vient tout juste d'être signé entre Carrefour et la Caisse régionale d'Assurance-maladie d'Ile-de-France (Cramif). Il porte sur la prévention des risques liés aux manutentions manuelles dans ses 18 entrepôts et concerne plus de 6000 salariés. 

Les manutentions manuelles sont à l'origine de la moitié des accidents du travail.
Les manutentions manuelles sont à l'origine de la moitié des accidents du travail.

Alors que le volet pénibilité de la loi sur les retraites entre en vigueur en deux temps, l'un depuis le 1er janvier dernier, l'autre le 1er janvier 2016, Carrefour vient de signer une convention triennale avec la Caisse régionale d'assurance-maladie d'Ile-de-France (Cramif) sur la prévention des risques dans les entrepôts. L'enseigne et la CRAMIF ont identifié sept situations à risque générées par les manutentions manuelles : prélèvement des colis en double et triple niveaux de palettier, filmage des palettes, manutention des colis au-delà de 1m80, prise et pose des colis en position basse sur le transpalette...

Dans le secteur logistique, les manutentions manuelles sont à l'origine de la moitié des accidents du travail, de 75% des inaptitudes médicales et 100% des maladies professionnelles. Pour mener à bien ces engagements, des objectifs annuels sont déterminés pour réduire l'exposition de ces salariés à risques. "Nous sommes ravis de franchir une nouvelle étape dans cet engagement", a indiqué Jérôme Le Bleis, directeur supply chain de Carrefour.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter