Carrefour tente le pari de la VOD avec Nolim Films

|

BRÈVES Après le livre numérique, Carrefour s’attaque à la vidéo via un service de VOD qui joue la carte de la complémentarité avec le DVD. Suffisant pour s’imposer ?

La majeure partie du catalogue est proposée au tarif de base pratiqué dans le secteur, à savoir 9,99 € le film et 3,99 € la location.
La majeure partie du catalogue est proposée au tarif de base pratiqué dans le secteur, à savoir 9,99 € le film et 3,99 € la location.© ©Créditphoto

Le DVD plonge. En sept ans les ventes ont fondu de près de moitié et sont passées sous la barre des 800 millions d’euros en 2014 (lire p. 52). Carrefour, qui avec 7 millions d’unités écoulées en 2014 est le troisième vendeur de DVD en France s’est retrouvé face à un dilemme. Soit se lancer dans la vidéo à la demande au risque d’accentuer la chute, soit ne rien faire et laisser mourir à petit feu le rayon DVD. Avec Nolim Films (qui reprend la marque Nolim déjà utilisée dans le livre numérique), l’enseigne a choisi de faire le grand écart : se lancer dans la VOD sans abandonner les formats physiques. Comment ? En lançant la première plate-forme en France qui utilise le service UltraViolet. Il s’agit d’une techno­logie déjà utilisée par Walmart et Target aux États-Unis et qui permet aux acheteurs de DVD d’obtenir une copie numérique grâce à un code contenu dans la boîte.

C’est comme ça que Carrefour veut se distinguer sur ce marché de la VOD. « Pour nous, c’était essentiel de jouer la complémentarité entre le physique et le numérique, explique Emmanuel Rochedix, le directeur de la culture au sein de Carrefour France. Ça va nous permettre de jouer sur les deux tableaux. » Au lancement, 475 films seront concernés par l’offre UltraViolet. À noter, le système est ouvert et les copies numériques seront accessibles même pour les DVD achetés dans d’autres enseignes qui utiliseraient la licence ­UltraViolet.

 

Une plate-forme assez classique

Voilà donc pour l’originalité de Nolim Films. Car, pour le reste, il s’agit d’une plate-forme classique de vidéo à la demande. À la différence de Netflix et CanalPlay qui font de la SVOD (abonnement mensuel et accès illimité), le service de Carrefour proposera de la VOD à l’acte d’achat. Les utilisateurs devront donc payer pour acheter ou louer un film. Pour le lancement, 3 000 programmes seront disponibles (films et séries télé), « mais nous enrichirons le contenu de dizaines de nouveaux programmes chaque jour », assure Carrefour. À titre de comparaison, un service comme l’iTunes Store d’Apple en proposerait aux alentours de 5 000 en France, selon les experts du secteur.

Côté prix, Emmanuel Rochedix assure que Nolim Films sera moins cher que la concurrence. Après avoir réalisé un petit ­comparatif, il s’avère que, si le service de Carrefour propose quelques « têtes de gondoles » attrayantes (la saga Harry Potter, le film Man of Steel…) vendues 4 € moins cher que la concurrence, la grande partie du catalogue est au tarif de base pratiqué dans le secteur, à savoir 9,99 € le film et 3,99 € la location.

Au final, s’il ne manque pas d’intérêt, le service de VOD de Carrefour (qui n’est pas accessible sur les box internet qui représentent plus de 50 % du marché de la VOD…) aura fort à faire sur un secteur de la VOD très concurrentiel et largement dominé par le géant Apple.

Frédéric Bianchi


« Nous voulons créer du lien entre le physique et le digital. C’est le but de Nolim Films qui, outre la VOD, propose une copie numérique avec le DVD. »

Emmanuel Rochedix, directeur de la culture, Carrefour France

 

Un service plutôt séduisant…

  • La fonction UltraViolet qui permet d’obtenir la copie numérique des DVD achetés en magasin
  • Les tarifs agressifs sur certains hits comme Harry Potter (4 € moins cher que sur iTunes)
  • L’interface du site plutôt jolie et ergonomique

 

… Qui aura du mal à s’imposer

  • Un catalogue encore un peu court de 3 000 titres
  • Une absence sur les box des opérateurs (52 % du marché de la VOD)
  • Un marché de la VOD en recul qui pâtit de l’essor de la SVOD (Netflix, CanalPlay)

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2352

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous