Carrefour va déployer massivement son concept Planet en Europe

|
Carrefour Planet Logo

Grande réunion avec les analystes financiers pour Carrefour à Lyon aujourd’hui. Et qui dit grande réunion dit grandes annonces, en l’occurrence celle du déploiement massif de Carrefour Planet, la nouvelle enseigne d’hypermarchés du groupe testée depuis trois semaines en France dans les magasins d’Ecully et de Vénissieux, en banlieue lyonnaise. Le plan de conversion annoncé par Lars Olofsson, le patron du groupe concernera en effet les 500 magasins du G5 (le G4 - donc France, Espagne, Italie et Belgique - plus la Grèce) détenus en propres par Carrefour, soit 37 milliards d’euros de CA cumulés. Avec une transformation qui s’opérera sous deux formes distinctes.


245 de ces hypers qui génèrent 70% des ventes prendront l’enseigne et le concept Carrefour Planet, « mais, précise Lars Olofsson, sous un modèle que vous ne connaissez pas encore qui utilisera des petits bouts de ce qui est testé en France, en Espagne ou en Belgique et ailleurs encore ». Les 255 magasins plus petits ou dotés d’une configuration particulière resteront sous enseigne Carrefour mais se verront quand même remodelés suivant un modèle plus soft (sans doute sans garderie, avec moins de surgelés, et un espace frais moins imposant, notamment).


Le déploiement de Planet – et c’est l’une des surprises  du jour – sera très rapide. Les premiers magasins seront transformés dès la fin de l’année puis pour l’essentiel en 2011 et 2012. Si le plan de charge est respecté seuls 30 magasins resteront à modifier en 2013. Le chantier de « réinvention » coutera 1,5 milliard à Carrefour, avec un budget moyen de 4,2 millions d’euros pour la version « Planet » et de 1,9 million pour la version « light ».


En France, 120 magasins sur les 203 hyper détenus en propre par Carrefour, pour un parc total de 230 magasins (franchisés compris), adopteront la griffe « Planet », soit 76% du CA des hypers France. 83 Carrefour seront simplement remodelés en Carrefour et pour l’instant le groupe n’a pas évoqué le sort des franchisés. En plus d’Ecully et de Vénissieux, 5 magasins seront convertis dès la fin de l’année ; 50 en 2011, 133 en 2012 et 13 en 2013. Les autres pays vont suivre à un rythme aussi intense.

Les résultats des deux magasins tests plaident pour ce déploiement très rapide. Selon Carrefour sur deux semaines, les ventes des pôles beauté ont bondi de 31%, celles du marché de 28%, le frais de 32%, la maison de 24%, le bébé de 73%, le gros électroménager de 18%, le textile de 26%. Quant au bio, les ventes ont été quasiment multipliées par trois (mais l’offre aussi…). « Il faut se garder de tirer des conclusions trop hâtives des  premières semaines », a toutefois tempéré James Mc Cann, le patron de la France. Mais l’exemple du magasin Belge de Mont Saint Jean qui a adopté une partie du concept au printemps pousse à l’optimisme. Depuis, en effet, ses ventes ont grimpé de 8,9% et la fréquentation de 13%.
 

Jean-Noël Caussil, à Lyon

    

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter